Les reveries d'emma bovary

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1057 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de français sur le romantisme
Sroussi-Fradon Noémie 2nd 3
Le romantisme n’est pas seulement un mode littéraire, mais aussi et surtout un mode de sensibilité.
Le romantisme est l’expression d’un malaise existentiel, d’une vie d’incertitudes et d’éternelles insatisfactions. C’est la sensation, déjà a cette époque, au 18ème siècle, de vivre dans un monde sans repères ; sansobjectif. C’est aussi un profond sentiment d’ennui, ce qu’on a appelé « le mal du siècle ».
Face à ce monde, les Romantiques se replient sur eux mêmes et analysent leur « moi intérieur ».Ils offrent aux lecteurs la peinture de leur paysage intérieur. Le sentiment de la nature est alors essentiel ; ils y trouvent un écho à leurs sentiments, à leurs émotions, à leurs états intérieur et les éléments quileur permettent d’entretenir leurs souffrances et ceux qui les apaisent.
La référence aux sentiments de la nature a toujours été plus ou moins utilisée, dans tous les courants artistiques et à toutes les époques. Mais en quoi la nature est-elle si essentielle dans le Romantisme ? Et peut-on parler de sensibilité romantique sans faire référence à celle-ci ?
Après les périodes classiques et lesauteurs à l’écriture très codifiée, après les espérances liées à la révolution et l’incitation à l’athéisme, puis le désarroi de la génération qui à rêvé d’épopées guerrières avec Napoléon ; les jeunes artistes s’ennuient, se rebellent et revendiquent la liberté artistique. L’émotion et la passion l’emportent sur la raison. Ils ont le sentiment d’être en marge du monde, et soutiennent que lasouffrance est le privilège des âmes hors du commun. Paradoxalement, ils veulent entretenir leurs souffrances psychologiques et sentimentales, source d’inspiration mais aussi ils souhaitent les apaiser. Ils trouvent des dérivatifs à leurs tourments dans l’usage de drogues, dans les croyances (superstitions, occultisme, religions diverses…), mais aussi et surtout dans la contemplation de lanature.
Pour les romantiques, le sentiment de la nature devient central ; elle est perçue en fonction de leurs états d’âme et de leurs sentiments. Elle peut être : une confidente, une invitation à méditer, un miroir de leurs âmes, une manifestation de la grandeur divine ou un refuge contre la civilisation et la dureté de l’existence.

Souvent le poète romantique présente la nature comme unepersonne réelle (utilisation de la personnification) et se confie plus aisément à elle qu’à un ami en chair et en os. Dans son poème « Le lac », Lamartine présente la nature comme une confidente et une compagne, il fait le lien entre le lac et ses sentiments amoureux ; la nature le comprend, c’est une amie fidèle, témoin de ses amours, qui conserve intacts ses souvenirs : « regarde ! Je viens seulm’asseoir sur cette pierre…où tu la vis s’asseoir ! ». Dans « Le Vallon » il exprime sa communion profonde avec la nature protectrice et aimante :
« Mais la nature est là qui t'invite et qui t'aime ;
Plonge-toi dans son sein qu'elle t'ouvre toujours
Quand tout change pour toi, la nature est la même,
Et le même soleil se lève sur tes jours ».
Par ailleurs, le poète cherche un écho à sasensibilité et le sens de ses états d’âme en effectuant des comparaisons et des métaphores avec les éléments de la nature. « Le vent qui gémit et le roseau qui soupire » (Le Lac, Lamartine) symbolisent les propres émotions du poète. Une tempête peut représenter la colère, la pluie, la tristesse et le chagrin, le brouillard, le cafard et les idées noires, un soleil brûlant, l’amour…
« La fleurtombe…moi, je meurs » ; dans ce poème l’automne, Lamartine fait le parallèle entre la nature et son état intérieur.
La nature est toujours décrite en fonction des battements du cœur de l’auteur romantique ; selon l’humeur un même paysage peu paraitre amical, indifférent, ou hostile. L’écrivain suisse Amiel écrit : « Un paysage quelconque est un état de l’âme ».
Le spectacle de la nature est...
tracking img