Les risques naturels en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2085 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Géographie

Exercice n°2 :

Sujet : Les risques naturels en France

Analysez le sujet

a. Le risque est la coexistence d’un aléa et d’un enjeu. Lorsqu’une personne prend un risque, elle entreprend une action avec un espoir de gain et/ou une possibilité de perte :
* aléa : les conséquences de l’action entreprise ne sont pas totalement prévisibles
* enjeu : il ya un espoir degain et/ou crainte de perte. (source : wikipédia)

b. Le risque naturel recouvre la notion de risque d’exposition à une catastrophe naturelle ou aux dangers de réalisation de certains aléas naturels. Il y a diverses définitions du risque naturel selon les pays, les époques et les domaines traités. Les définitions récentes insistent généralement sur le croisement entre un phénomènenaturel (inondations-incendies-etc.) et des vulnérabilités humaines, c’est-à-dire des lieux habités ou utilisés par l’homme, des installations, fonction ou activités susceptibles d’être altérées ou détruites par la réalisation du risque. (source : wikipédia)

c. Les risques naturels ont deux origines principales :
-une biologique : épidémies, pandémies, etc.
-uneliée aux caractéristiques physiques de l’environnement (altitude, relief, etc.)

d. L’étude abordera principalement la France métropolitaine, mais il est nécessaire d’inclure les départements d’Outre-Mer. En effet, certains volcans, comme la Montagne Pelée en Martinique sont encore en activité. Les départements d’Outre-Mer sont situés pour la majorité sur des zones de subduction ou sontsusceptibles d’être sous la menace d’autres manifestations naturelles, telles que les tsunamis. Donc il paraît important de ne pas limiter l’étude à la France métropolitaine.

e. Il semble plus judicieux d’étudier le sujet à l’échelle nationale, en effet, la France ne recense, pour la majeure partie de son histoire que des cas isolés, même si les institutions essaient de devancer de plus en plusces risques. La France est un petit pays, pas comme les Etats-Unis, ce qui permet de mutualiser les moyens. De plus, cela permet de gérer les Dom-Tom et ainsi se servir de leurs expériences pour pouvoir les adapter à la métropole.

Comprendre la problématique du sujet
f.
g. Hormis pour certaines manifestations rares, telles que les tsunamis, les tempêtes extrêmement violentes, laFrance fait face, la majeure partie du temps, à des phénomènes isolés, mais récurrents (inondations, avalanches, etc.).

h. L’existence de risques naturels en France pose des problèmes au niveau de l’habitat et des cultures, qui sont menacés ou détruits. Les maisons sont construites trop près de la mer, il y a des digues inexistantes ou fragiles, cela provoque des inondations, des zones noires etun déplacement de la population.

i. L’aménagement du territoire doit être revu (permis de construire interdit dans les zones classées à risque). Il ya des zones sinistrées à reconstruire (problème économique et humain). Ainsi, il y a la mise en place de cellules de vigilances, alerte météo, etc.

j. Il y a une forte implication de l’Etat qui a voté des lois (loi Montagne 1985 et loiLittoral 1986 pour limiter la pression immobilière). Il est nécessaire de protéger les milieux, donc la gestion des risques en France passe par la mise en place de mesures visant la protection et la prévision. Les mesures de prévision ont pour objectif de mettre les populations à l’abri, ainsi que les biens en mettant en place un dispositif d’alerte.

k. Le sujet est intéressant car il permet desensibiliser les élèves à la nécessité de respecter leur environnement immédiat, de s’inscrire dans une logique de développement durable.

l. A travers l’étude de ce sujet, il semble nécessaire de renforcer la culture du risque en France pour que les citoyens ne soient pas démunis lors des manifestations naturelles de grande ampleur.

m. Quels sont les différents risques naturels qui...
tracking img