Les risqus et les garanties bancaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3637 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :
L'environnement bancaire est devenu très instable et très vulnérable face aux différentes fluctuations de la sphère monétaire, face à ces différentes perturbations les banques sont de plus en plus menacées par une diversité de risques nuisant à son activité et à sa position sur le marché financier.
L’objectif de chaque banquier est d’assurer un bon dénouement à sescrédits. C’est la raison pour laquelle le banquier est amené, en plus du diagnostic économique et financier de l’entreprise bénéficiaire d’un prêt, à mesurer le risque qu’il encourt afin de prendre une décision quand a l’octroi du crédit.
Plusieurs classifications des risques bancaires peuvent être proposées. Néanmoins, les banquiers ont tendance à adopter la classification proposéepar le nouvel accord de Bâle.
Le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire, créé par les gouverneurs des banques centrales des pays du Groupe des Dix à la fin de 1974, regroupe des banques centrales et des organismes de réglementation et de surveillance bancaires des principaux pays industrialisés (Belgique, Canada, France, Allemagne, Italie, Japon, Luxembourg, Pays-Bas, Espagne, Suède, Suisse,Royaume-Uni et États-Unis) dont les représentants se rencontrent à la Banque des règlements internationaux (BRI) à Bâle pour discuter des enjeux liés à la surveillance prudentielle des activités bancaires.
Bien que le Comité de Bâle ne dispose d'aucun pouvoir officiel en matière de surveillance ou de juridiction face aux pays membres, il établit des normes et des lignes directrices générales etformule des recommandations à l'égard des pratiques exemplaires. Les réalisations les plus connues du Comité sont le premier et le second Accord de Bâle
De ce faite, il appartient donc au banquier d’effectuer une analyse rigoureuses de ces risques, afin d’éviter leur réalisation et de prendre les précautions nécessaire.
Donc quels sont les risques auxquels une banque est exposée ? Et quellessont les garanties à mettre en œuvre ?
Section 1 : les risques bancaires.

I– Evaluation et origine des risques 
Le début des années 80 a été marqué essentiellement par des mutations stratégiques au niveau des systèmes bancaires de par tout le monde , caractérisé principalement par la déréglementation , la désintermédiation , le décloisonnement des marchés , ledésencadrement des crédits .
De même la privatisation de certains établissements de crédit et leurs introduction en bourse ont changé complètement le statut de l’actionnariat qui va prendre de nouvelles couleurs pour devenir plus exigeant , en matière de rémunération et de rentabilité des fonds propre a moyen et long terme paradoxalement .
Ces évolutions quiont secoué le paysage bancaire vont être accompagné par une explosion des risques qui ont pesé lourdement sur les établissement de crédit , et ont hypothèque l’avenir de leur rentabilité les faillites on les quasi faillites de certains banques (exemple :caisse d’épargne américaine ) ont montré clairement l’ampleur des risques qui menacent l’activitébancaire .
Dans l’optique de l’origine des risques , c’est – à -dire de localiser les lieux ou les risques sont engendrés , la question est de savoir quelles Operations engendrent quels marches , avec quels produits , et avec quels clients .
II -Les différents types de risques bancaires :
1. le risque de crédit 
Défini "comme le pourcentage de chance pour qu’undébiteur ou l’émetteur d’un moyen de paiement soit dans l’impossibilité de payer l’intérêt et les termes spécifies dans la convention de crédit est inhérent à l’activité bancaire et dû, ou de rembourser le principal selon les termes spécifies dans la convention de crédit est inhérent à l’activité bancaire".
Il peut ainsi être défini comme " la perte...
tracking img