Les roms et l'ue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 38 (9374 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMISSION EUROPÉENNE

Bruxelles, le 5.4.2011 COM(2011) 173 final

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS Cadre de l'UE pour les stratégies nationales d'intégration des Roms pour la période allant jusqu'à 2020

FR

FR

1.

AMELIORER LA SITUATION DES ROMS: POUR L'UNION ET SES ÉTATS MEMBRESUN IMPERATIF SOCIAL ET ECONOMIQUE

Parmi les Roms1 vivant en Europe, qui représentent 10 à 12 millions d'individus selon les estimations, beaucoup sont confrontés à des préjugés, à l'intolérance, à des discriminations et à l'exclusion sociale dans leur vie quotidienne. Ils sont marginalisés et vivent dans des conditions socioéconomiques extrêmement défavorables. Cette situation n'est pasacceptable dans l'Union européenne (UE) à l'aube du 21e siècle. La stratégie Europe 2020 de l'UE pour une nouvelle trajectoire de croissance (croissance intelligente, durable et inclusive) ne laisse aucune place à la marginalisation économique et sociale persistante de la plus grande minorité d'Europe. Il est nécessaire d'agir avec détermination, en ayant un dialogue actif avec les Roms, tant au niveaunational qu'au niveau de l'UE. Même si la responsabilité première de cette action incombe aux autorités publiques, elle n'en demeure pas moins un défi puisque l'intégration sociale et économique des Roms est un processus bidirectionnel qui nécessite un changement de mentalité dans la population majoritaire comme chez les membres des communautés roms2. Les États membres doivent avant tout veiller àce que les Roms ne subissent pas de discriminations et soient traités comme tous les autres citoyens de l'UE, avec un accès identique à l'ensemble des droits fondamentaux décrits dans la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne. Par ailleurs, une action est nécessaire pour mettre fin au cercle vicieux de la pauvreté qui s'entretient d'une génération à l'autre. Dans de nombreux Étatsmembres, les Roms représentent une part importante et croissante de la population en âge d'être scolarisée, et donc de la main-d'œuvre future. La population des Roms est jeune, puisque 35,7 % d'entre eux ont moins de 15 ans, ce chiffre n'étant que de 15,7 % pour la population globale de l'UE. La moyenne d'âge des Roms est de 25 ans, contre 40 ans dans l'UE3. La grande majorité des Roms en âge detravailler ne possède pas le niveau d'instruction requis pour accéder à des emplois de qualité. Il est donc primordial d'investir dans l'éducation des enfants roms afin de leur permettre de s'intégrer plus tard avec succès dans le marché du travail. Dans les États membres comptant des populations importantes de Roms, l'impact économique se fait déjà sentir. Selon les estimations, en Bulgarie, environ23 % des nouveaux arrivés sur le marché du travail sont des Roms, et ce chiffre est d'environ 21 %4 en Roumanie. Un nombre important de Roms vivant dans l'Union européenne sont des ressortissants de pays tiers en séjour légal. Ils partagent les conditions de vie difficiles de nombreux Roms possédant la citoyenneté de l'UE, tout en étant en outre confrontés aux difficultés des migrants provenantde l'extérieur de l'UE. Ces difficultés sont traitées dans le cadre des politiques de

1

2 3

4

Le terme «Roms» est employé ici, tout comme dans d'autres documents politiques du Parlement européen et du Conseil européen, en tant que terme générique couvrant diverses populations qui présentent plus ou moins les mêmes caractéristiques, telles que les Sintis (Manouches), Gens du voyage,Kalé, etc., qu'ils soient sédentaires ou non; selon les estimations, environ 80 % des Roms sont sédentaires [SEC(2010)400]. COM(2010) 133, p. 7. Fundación Secretariado Gitano, «Health and the Roma community, analysis of the situation in Europe» [La santé et la communauté rom, analyse de la situation en Europe], 2009. L'étude porte sur la Bulgarie, la République tchèque, la Grèce, le Portugal, la...
tracking img