Les rougon-macquart

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (407 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le premier volume des Rougon-Macquart, la Fortune des Rougon, paraît en 1871. Le projet de Zola est d'étudier le destin des membres d'une famille sous le second Empire. Chaque être est le résultat de"la lente succession des accidents nerveux et sanguins qui se déclarent dans une race" (Préface de la Fortune des Rougon). Ainsi chacun va réagir selon son milieu, bourgeois ou populaire, et sontempérament, fruit de son hérédité. Zola annonce : "J'analyserai à la fois la somme des volonté de chacun de ses membres et la poussée générale de l'ensemble." Dans cette optique, la Fortune des Rougon"doit s'appeler de son nom scientifique : les Origines."

L'argent est l'un des ressorts dramatiques principaux de l'intrigue et sert de base à l'autopsie de la classe bourgeoise.
En 1877 l'Assommoirassure à son auteur un succès retentissant. La déchéance de la petite blanchisseuse parisienne, Gervaise, de son mari, Coupeau, alcoolique invétéré, et de son amant, Lantier, marque les esprits quisuivent avec passion la fatalité de l'hérédité.

L'Age d'or du naturaliste se situe autour des années 1880 : Alphonse Daudet, Maupassant, Zola et ses invités aux soirées de Médan, montrent leurattachement à la médecine, à la physiologie at à la psychopathologie. Les dérèglements de la vie psychique, l'hypnose, les tares familiales alimentent leurs oeuvres qui donnent une vision sombre du monde etdes hommes, frappés par le déterminisme. Nul ne semble pouvoir échapper à son destin, inscrit dans ses gènes, dirons-nous maintenant.

Emile Zola expose sa théorie dans le Roman expérimental en1880 : "Nous montrons le mécanisme de l'utile et du nuisible, nous dégageons le déterminisme des phénomènes humains et sociaux, pour qu'on puisse un jour dominer et diriger ces phénomènes. En un mot,nous travaillons avec tout le siècle à la grande oeuvre qui est la conquête de la nature, la puissance de l'homme décuplée."

A cette vision rationaliste, directement influencée par le positivisme...
tracking img