Les ruches

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1162 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Situation d’apprentissage : Les ruches

But du jeu : Rapporter le plus de plots possible dans son camp.
Objectifs : Courir longtemps et régulièrement.
Dispositif : Trois équipes identifiables (chasubles), quatre espaces sont matérialisés (fleurs à 10 m de la ruche, la cave de l’apiculteur et la caverne des ours à 20 m de la ruche), l’espace des fleurs comporte différents petits objetsfigurants le pollen qui sera transformé en miel dans la ruche (balles, cerceaux, sacs de riz, anneaux, bâtons).
Déroulement : Au signal, les abeilles transportent un à un les grains de pollen dans la ruche ; les apiculteurs prélèvent le miel pour l’entreposer à la cave et les ours le chapardent pour le mettre dans leur caverne.
Critères de réussite : On note le temps mis par les abeilles pourtransporter tous les objets et le nombre de pots de miel entreposés dans la cave et dans la caverne ; lorsque toutes les équipes ont joué tous les rôles, on totalise les résultats.
Variables : La distance et /ou le nombre d’objets.
Comportements observés : Les enfants courent vite au début, s’essoufflent puis marchent.
Règles de réalisation à faire découvrir : Les abeilles doivent courir vite, maisapiculteurs et ours doivent plutôt s’organiser, courir régulièrement pour « tenir » tout le temps du jeu.

Analyse de la situation d’apprentissage

L’activité physique que j’ai choisie pour l’épreuve d’EPS est le 1500 mètres. Le manque de motivation a été le principal problème que j’ai rencontré tout au long de ma préparation. L’entrée dans l’entraînement a été très difficile pour moi car jem’entraînais seule et j’avais beaucoup d’appréhensions quand à ma fatigue respiratoire et mon entrée dans l’effort dû à de mauvais souvenirs en endurance. Ce problème motivationnel et d’appréhension que j’ai rencontré dans ma préparation se retrouvera certainement chez des élèves de l’école élémentaire lors de l’entrée dans l’activité de course de longue durée. Dans la cour de récréation, les élèvess’amusent souvent à se poursuivre, à jouer au loup, mais jamais ils ne s’amusent à courir longtemps sans s’arrêter.

Dans un premier temps il faut parler de la place de l’Education Physique et Sportive dans les enseignements scolaires. Longtemps confiée aux militaires et placée sous la tutelle du ministère de la Jeunesse et des Sports, l’EPS relève aujourd’hui comme le précise le Code del’éducation, de la responsabilité du ministre chargé de l’Education nationale. L’enseignement de l’EPS fait partie intégral des programmes nationaux d’enseignement et ce du cycle 1 au cycle 3. L’enseignement de l’EPS vise au développement des capacités et des ressources nécessaires aux conduites motrices, à l’accès au patrimoine culturel que représentent les diverses activités physiques, sportives etartistiques ainsi qu’à l’acquisition des compétences et connaissances utiles pour mieux connaître son corps, le respecter et le garder en forme. Au cours du cycle 1, l’EPS se retrouve sous le grand domaine d’activité «d’agir et s’exprimer avec son corps » alors qu’il n’apparaît en tant qu’EPS qu’à partir du cycle 2. Le programme d’EPS est constitué de quatre compétences spécifiques telles que : réaliser uneperformance mesurée ; adapter ses déplacements à différents types d’environnement ; s’opposer (s’affronter) individuellement et/ou collectivement ; concevoir et réaliser des actions à visée artistique, esthétique et/ou expressive. L’EPS permet aussi le développement de compétences transversales, relatives aux attitudes, aux méthodes et aux démarches favorables aux apprentissages et àl’acquisition de concepts fondamentaux telles que : s’engager lucidement dans l’action ; construire un projet d’action ; mesurer et apprécier les effets de l’activité ; mettre en application des règles de vie collective.

Analysons maintenant la situation choisie ci-dessus. Cette situation représente une situation d’enseignement de l’EPS au cours du cycle 2. Elle s’inscrit dans la première...
tracking img