Les sdf sont ils des citoyens comme les autres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (369 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan : I/ La description de New-York

a) une ville monstrueuse
b)Une ville forteresse

II/ Les réactions du narrateur
a) confrontation et chocb) le défis

Analyse du I/b

Un peu plus tard dans l’extrait, le narrateur semble toujours être un peu méprisant de la ville de New-York. En effet, il nous décrit une ville paraissant assezfermée, nous rappelant la description d’une ville forteresse. Ainsi , en utilisant des termes tel que « l’Américaine » ( l.7) , « elle ne se pâmait pas »(l.7), « pas baisante du tout »(l.8), et« elle était debout »(l.8), le narrateur nous fait une personnification de la ville l’attribuant au comportement et à l’attitude d’une femme paraissant assez méprisante. A travers cette personnificationde la ville, Ferdinand veut nous faire comprendre que New-york est une ville peu accueillante qui, des leur arrivée en bateau , les regarde des haut grâce a ses immenses et monstrueuses tours et lesnéglige dès les premiers instants.
De même, Ferdinand donne l’impression de se retrouver en face d’une ville forteresse où l’on ne peut y entrer comme on le souhaiterait. En décrivant la ville deNew-York tel qu’une « muraille » (l.12) ou encore une ville où « les gens d’Amérique n’aiment pas du tout les galériens qui viennent d’Europe » (l.16), le narrateur parle d’une ville qui paraîtinfranchissable aux galériens et qui montre un Ferdinand Bardamu par sûr de soi, qui commence à se demander s’il réussira à rentré ou pas dans la ville. De plus, la ville lui semble très difficile d’accès carpour lui, New-York s’intéresse qu’a l’argent et plus particulièrement aux gens qui en ont : « Ils ne veulent recevoir chez eux en somme que les curieux qui leur apportent du pognon. » (l. 17). Enécrivant cela, on voit bien que le narrateur doute de plus en plus à l’idée de rentrée dans cette ville car il sait très bien que n’ayant pas un sous, il n’apportera aucun bénéfice à la ville en y...
tracking img