Les sectes en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1068 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les sectes en France.

I. Définition

Commençons par quelques chiffres : en 1990 un sondage a montré que 93% des français sont opposés aux sectes mais 71% des français se disent en manque d’information sur se sujet.
Ce n’est pas dans un dictionnaire que vous trouverez une définition prenant en compte l’évolution de se mot qui vient du latin et qui signifie : « suivre ».
Le 10 décembre 1993,les personnes qui se chargent de droit de l’homme, définissent les sectes comme groupement religieux ou non dont les pratiques sont successibles de troubler le fonctionnement de l’état de droit*.
Les sectes ont pour mission de tromper sur le véritable but, de manipuler l’esprit de la personne en vue de détourné du but affiché et de la faire participé a des desseins pas très honnêtes. Cettemanipulation mentale est la clef de voûte de tout l’édifice sectaire.

II. Les sectes aujourd’hui

Le nombre de secte active en France est estimé a 600. Tous les milieux sociaux sont touchés, on compte entre 200 00 et 300 000 adeptes.
On peut citer quelques sectes dits « classiques » : Krishna, Moon, Scientologie (30 000 pers.), Jéhovah (120 000 pers.), mouvement des raéliens Français (10 000pers.), Famille d’amour (ex- enfant de Dieu, 13 000 pers.) … etc.

Document papier inscription.

Il ne faut pas caricaturer les sectes par de préjugés non vérifies…
Si les adeptes ne ressentaient pas de des sensations nouvelles, s’ils n’obtenaient pas des réponses apaisantes, s’ils ne voyaient pas grandir en eux un espoir immense, ils ne suivraient pas… ils arrêteraient de croire et de semultiplier…

Il est difficile de renoncer a l’appel d’une secte, il faut se mette a la place des gens qui on subis cette malchance, Jeanne Mills nous dis : « […] Vous rencontrez des gens les plus amicaux que vous ayez jamais connus, qui vous amènent dans le groupe le plus chaleureux que vous ayez jamais rencontré […], vous trouvez le leader être la personne la plus inspiré, la plus attentionné,vous apprenez que l’objectif du groupe est quelque chose que vous n’auriez jamais osé espéré voir réaliser, et tous cela vous semble trop beau pour être vrai. » ex membre du temple du peuple ( est décédé de suicide 2 jours après… bizarre !!! )

III. Manipulation

Trois sortes de manipulation : gourou – groupe – propagande.

Le Gourou est un mot qui vient, tout d’abord, d’un mot sanskrit etqui signifie « Lourd », aujourd’hui il a pris un sens négatif est se fait mieux comprendre par « sorcier ».
Le vrai gourou est une personne de poids et joue un rôle très important dans les sectes, c’est aussi une personne de confiance qui ne se prend ni pour un médecin, ni pour un professeur, ni un psychanalyste, mais il s’adresse à l’intérieur de la personne. Il n’entend pas être un model nisauver le monde mais il détecte chez le nouvel adepte son point de fragilité et lui fais prendre conscience de ce qui est une première libération. Ensuite il lui laisse entendre qu’il trouvera en lui-même les réponses à toutes ses questions.
Le gourou combine cynisme* et sincérité.
Le gourou se permet des annonces de catastrophe, quoi de mieux pour aimanter un groupe qu’une menace de catastrophe !!L’effet de groupe est un processus subtil d’introduction de l’adepte et une découverte progressive de ses véritables interlocuteurs ainsi que l’approche générale basée sur la tromperie de l’affection. (Document romain du 19 mai 1986).
L’effet de groupe est capital pour dissuader toute résistance…
Lorsque la secte a bien fais semblant de séduire l’adepte, celui-ci n voit plus rien d’autre, ilvas de stage en stage ; jamais il ne s’est sentis aussi rassuré, autant aimé. Il sort de lui-même, il fait passer l’intérêt du groupe avant son intérêt particulier. Il est près a aimer la terre entière… mais sa ira a ses dépends.

La doctrine propagande joue son rôle de séducteur sécurisant. Pas une interrogation, pas un doute ne vont perturbés la pensé sectaire. Les assertions sont toujours...
tracking img