Les tatouages

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1129 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tatouages ? Piercings ? Et compagnie… Qu’est-ce que c’est ?[1]

1. Le tatouage :
a) Définition et étymologie :
Un tatouage est un dessin à l'encre ou quelque autre pigment, habituellement décoratif ou symbolique, indélébile, sous la peau. C'est un type de modification corporelle.
Le mot vient du tahitien tatau, qui signifie « marquer » ou « dessiner ». La racine du mot, « ta » renvoieaux verbes « frapper, inciser ». Le Dr BERCHON, traducteur du deuxième voyage de COOK vers Tahiti en 1772 employa pour la première fois le mot Tatoo. En 1858, le mot fut officiellement francisé en Tatouage et fit son apparition dans le dictionnaire de Littré.

b) Histoire et origines :
Tatouer est une pratique attestée en Eurasie depuis le néolithique. « Ötzi », l'homme des glaces découvertgelé dans les Alpes italo-autrichiennes est mort vers -3 500. Il arbore des tatouages thérapeutiques (petits traits parallèles le long des lombaires et sur les jambes). Le bassin du Tarim (Xinjiang en Chine) a révélé plusieurs momies tatouées de type physique européen. Encore mal connues, certaines d'entre elles pourraient dater de la fin du 2e millénaire avant notre ère. Trois momies tatouées ontété extraites de l'Altaï dans la seconde moitié du XXe siècle. Leurs tatouages mettent en œuvre un répertoire animalier.
Les Européens ont redécouvert le tatouage lors des explorations dans le Pacifique sud avec le capitaine James COOK dans les années 1770 et les marins en particulier étaient particulièrement identifiés avec ces marques dans la culture européenne jusqu'après la Seconde GuerreMondiale.

c) Signification et finalité :
Les raisons pour lesquelles les gens choisissent d'être tatoués sont diverses : identification à un groupe, cosmétique, thérapeutique (acuponcture), rituel religieux et utilisations magiques sont les plus fréquentes. Aussi, la sociologie du corps les tient pour un objet d'étude important.
À travers l'histoire, les gens ont aussi été tatoués de forcepour de nombreuses raisons. La plus connue est l'identification dans les camps de concentration pendant la Seconde Guerre Mondiale[2].
Dans les années 1970 un véritable engouement pour le tatouage est né et a connu une forte amplification vingt ans plus tard. Le tatouage n'est plus alors une manière d'afficher son appartenance à un groupe, à une tribu ou à un quartier.

Pourquoi dans ce cas lesjeunes l’utilisent?

C'est un moyen de revendiquer son originalité, de séduire, de s'embellir, de provoquer.
Un tatouage correspond souvent à un moment important de la vie, agréable ou douloureux. Les adolescents le vivent comme un rite de passage et agissent parfois sur une impulsion qu'ils regrettent plus tard.
Le lieu de l'inscription, creux des reins, dos, poitrine, cheville, épaule, voiremain ou visage.

d) Styles et types :
Les styles de tatouages :
• Traditionnel : contours épais, fortes ombres noires, usage de couleurs primaires vives.
• Tribal : graphismes en lignes épaisses, le plus souvent en noir, inspirés des tatouages primitifs en général, polynésiens en particulier.
• Réaliste : motifs exécutés de la manière la plus réaliste qui soit, les tatouages lesplus réussis donnent l'impression de véritables photos ;
• Old school : motifs d'inspiration rock'n'roll, pin-up, années 50, etc. ;
• Celtique : rappelle l’art celtique (entrelacs, croix celtiques, créatures mythologiques, etc.) ;
• Asiatique : inspiré de l'art asiatique (dragons, poissons, bouddha, kanji, etc.) ;

Le piercing

Signification et finalité :
Le piercingcorrespond à une volonté esthétique ou une démarcation sociale. Ainsi, le piercing a pour but l'amélioration de son apparence, la volonté de se distinguer de l'ensemble de la population ou de s'associer à un groupe particulier.
• Le piercing est une amélioration esthétique. Le piercing est un bijou, il revêt donc un souci esthétique.
• Le piercing est un rituel. D'après un concept...
tracking img