Les techniques de communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MEMOIRE DE FIN D’ETUDE

La contrainte de suivi commercial en produit de bancassurance :
Cas de l’épargne retraite
ADDAMANE CHAABI

Elaboré par : Mlle NADIA HITTI
Encadré par : Mme SOFIA BENNANI

Année universitaire 2009-2010

SOMMAIRE

Table des matières
INTRODUCTION 1
PARTIE I : PRESENTATION DU SYSTEME DU CREDIT POPULAIRE DU MAROC 2
I- PRESENTATION DU CREDITPOPULAIRE DU MAROC: CPM 3
1-1 : Historique du CPM 1
1-2 : Organisation et mission du CPM 2
1-3 : structure d'une BPR 3
II- ORGANISATION DE L’AGENCE ………………………………………………………………………….…………………………………4
2-1 : Description des postes  5
2-2 : Description du poste assigné  2
PARTIE II : ACTIVITES D'UNE AGENCE BANCAIRE 1
I- LES OPERATIONS COURANTES D’UNE AGENCE BANQUE POPULAIRE 2
1-1 :Les dépôts 3
1-2 : le placement 5
II- LES PRODUITS ET SERVICES OFFERTS PAR L’AGENCE BANQUE POPULAIRE 1
2-1 : Les produits Banque Populaire  2
2-2 : Les services et crédits offerts 3
III - PROBLEMATIQUE COMMERCIALE & SOLUTIONS :
1.3 : Problématique Commerciale  5
2.3 : Solution proposée  6
CONCLUSION 5

INTRODUCTION :
En qualité d'entreprise commerciale et dans un mondede plus en plus concurrentiel, la banque doit tout mettre en œuvre pour être rentable, développer une réelle stratégie de marché, respecter les équilibres financiers et faire évoluer les métiers qui composent son activité.
Ce mémoire est une opportunité pour connaitre de prés cette entreprise, qui dans un secteur en plein expansion qui connait une concurrence accrue et une évolution très rapide,a pu dépasser ces obstacles pour établir une stratégie par laquelle elle a pu devenir une banque leader au Maroc.
L'élaboration de ce mémoire à pour principales sources les différents enseignements tirés de la pratique quotidienne et les nombreux entretiens que j'ai pu avoir avec les collègues dans différents services de notre banque.
En vue de présenter de manière fidèle la banque populaire,il est indispensable de présenter à titre préalable l'environnement économique, à savoir le secteur bancaire marocain, la structure et les divisions du groupe, enfin mes différentes missions.
Enfin, une problématique commerciale concernant le produit ADDAMANE CHAABI sera développée dans ce mémoire, elle aura pour objectif d’en cerner les faiblesses et de tenter de proposer des solutions.PARTIE I : PRESENTATION DU SYSTEME DU CREDIT POPULAIRE DU MAROC

I- PRESENTATION DU CREDIT POPULAIRE DU MAROC: CPM
1-1 : Historique du CPM
Les premières banques populaires ont vu le jour en 1850 en Allemagne et en Italie, et un peu plus tard en Belgique et en France. Une création qui a coïncidé avec le développement de la 1ère révolution industrielle, du capitalisme financier et des grandsétablissements bancaires.
Les raisons d'êtres de ces banques se sont accentuées et confirmées dans les années trente avec l'émergence de nouvelles exigences conjoncturelles.
Pour répondre à de nombreux besoins de produits et services considérablement accrus et diversifiés, les banques populaires ont dû moderniser leurs méthodes d'approche et de pénétration, mais en gardant toujours leursstructures généralement décentralisées pour faire face à la concentration.
Le Crédit Populaire du Maroc, quant à lui est né à l'initiative et avec le concours de l'état, on peut diviser l'histoire de sa création en trois parties:
L'ère d'avant l'indépendance:
- Institution et création de la Banque d'Etat du Maroc 1907

- Création d'institutions financières marocaines: Caisse des PrêtsImmobiliers du Maroc (1919), Caisses Spécialisées dans le Financement de l'Agriculture (1919), Caisse Centrale de Garantie (1949), CMM (1950) et le Crédit Populaire (1926).

-

- Première législation régissant la réglementation et l'organisation de la profession bancaire 1943 (dahir du 13 mars).

Au lendemain de l'indépendance
- Mise en place des bases d'un système bancaire

-...
tracking img