Les templiers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2060 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Templiers

[pic]

NON NOBIS DOMINE, NON NOBIS, SED NOMINI TUO DA GLORIAM

Sommaire :

Introduction

Les templiers dans l’histoire
A. La 1ère croisade
B. Le développement du réseau templier
C. La 2ème croisade

Les principes et règles de la confrérie
A. Symboles
B. Rituel d’entrée
C. Création de la lettre de change
D. La hiérarchie dansl’ordre du temple

Tragique disparition des templiers
Le complot
Le jugement
La dissolution/la mort

Conclusion

Introduction

L’histoire de l’Europe et de l’Orient fut marquée au XIIème et XIIIème siècle par l’ordre religieux et militaire du temple, ceux que l’on nommait « Les Templiers ». L’ascension de l’ordre fut spectaculaire, mais sa chute fut tragique et brutale. Ils furentjugés comme hérétiques et criminels.

[pic]
Les templiers étaient à la fois moines et soldats, banquiers et diplomates, agriculteurs et architectes.

I. Les templiers dans l’histoire

L’Ordre du Temple fût créé en 1129 : cet ordre est issu d’une milice qui existait à l’époque: les Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon. Nous allons voir les différentes étapes de sacréation :

A. La 1ère croisade (1096-1099)

A l’appel du pape Urbain II en 1095, les chrétiens d’Occident prirent les armes pour venir en aide aux chrétiens d’Orient : ce fût la première croisade.
Tous les participants à cette croisade furent marqués de la fameuse croix devenant ainsi les premiers Croisés. Les chevaliers prononçaient alors les 3 vœux : «Pauvreté, Chasteté etObéissance », Ils avaient la mission délicate de "garder voies et chemins contre les brigands, pour le salut des pèlerins". Rappelons que jadis, les pèlerins étaient régulièrement victimes de violences par les musulmans allant jusqu'à l’assassinat dans certains cas

Cette première croisade débuta donc en 1096 et dura 3 ans : les plus grandes batailles ont eu lieu à Constantinople, Antioche, Edesse, etJérusalem. Cette croisade aboutit à la prise de la ville entière de Jérusalem en 1099. Sur les 25 000 templiers présents, on compta seulement 3 000 survivants. Une fois la ville prise, Godefroy De Bouillon fût désigné Roi de Jérusalem. Il refusa ne voulant pas porter une couronne d’or là où le Christ porta une couronne d’épine, et forma de son coté l’Ordre des Chanoines du Saint-Sépulcre.Certains Croisés quittèrent les Templiers pour aller rejoindre ce dernier Ordre qui s’affichait protecteur du Saint-Sépulcre : Il s’agit du sanctuaire édifié à l’endroit même ou a été crucifié et enterré Jésus.

B. Le développement du réseau templier

Pour pouvoir survivre, cet ordre avait besoin de l’appui de personnes influentes. C’est ainsi que le roi de Jérusalem Baudouin convaincu parla présence d’une telle milice, donna une partie de son palais de Jérusalem à l’emplacement même du temple de Salomon.

Afin d’étendre leur influence, Hugues de Payns avec 5 autres chevaliers retournèrent en Occident afin de porter leur message auprès du pape Honorius II et à Bernard de Clairvaux (moine cistercien très influent). Le but de leur retour en Occident était précis : fairereconnaître la milice par l'Église et lui donner une règle, donner une légitimité aux actions de la milice ainsi que de recruter de nouveaux chevaliers et obtenir des dons qui feraient vivre la milice en Terre Sainte. Leur tournée commença donc en Anjou puis le Poitou, la Normandie, l’Angleterre, la Flandre et pour finir la Champagne.

C. La fondation de l’ordre & le concile de Troyes (1118 -1127)

Arrivant à la fin de sa tournée en Occident et après avoir porté le message du roi de Jérusalem à Bernard de Clairvaux (moine et réformateur Français), Hugues de Payns (chevalier champenois, fondateur et premier maître de l'ordre du Temple ) participa au concile de Troyes en 1129 (ainsi nommé parce qu'il s'est déroulé dans la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Troyes)....
tracking img