Les theories des anciens et des modernes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 1 (250 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES THEORIES DES ANCIENS ET DES MODERNES :
Conception anthropologique des modernes (Hobbes) : il reprend plus ou moins les idées des
Anciens (lex naturalis).

- Théorieclassique :
. Ecole dominante : Aristote, Platon, Socrate
(Pensée Platonicienne
Pensée Aristotélicienne) Complémentaires & différentes
. Les Ecoles opposées :
PenséeSophiste, Epicurienne, Atomiste…
Dans les deux écoles, on considère que l’homme et la société est un agrégat d’individus LIBRES.

- Théorie Moderne : Hobbes (admitfondateur), avant lui Machiavel.
Théorie fondée sur le contrat.

. Contractualisme absolutiste (l’homme est obligé par les contrats de la société, au nom de la sécurité au sein decelle-ci)

. Contractualisme anti-absolutiste (remet en avant la liberté, avant la sécurité)
. Privilégier la morale : UNE règle morale admise par les instances dirigeantes(Grotius, Locke)
. Privilégier la démocratie (Rousseau)

Comment est arrivée la rupture entre Anciens et Modernes ? :
- L’évolution de lapensée politique :
.Rationalisation de la pensée politique (Descartes, Machiavel, et plus tard Rousseau)
On parle donc de SCIENCES POLITIQUES.
. Lier nature humaine et penséepolitique. (La politique concerne tous les hommes, et ce qui concerne tous les hommes est nécessairement politique.)
. Idée du contrat : l’homme est créé par Dieu comme un êtresocial.
Points communs, base de la théorie : l’ETAT est issu d’un contrat, donc de la société des hommes, de son contrat (en tant que convergence des intérêts humains).
- Laconsidération historique. Comprendre que l’interprétation d’une théorie n’est pas neutre en fonction de notre expérience de la vie (l’expérience de la guerre, par exemple)
tracking img