Les theories des crises economiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5014 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Inégalités et croissance
Introduction: HAWA Nous allons parler au cours de cet exposé du lien entre inégalités et croissances. On a pu remarquer que deux courants de pensée s’opposaient: le premier stipulant le lien de la croissance vers la réduction des inégalités, et un second allant de la réduction des inégalités vers la croissance. La question des inégalités et de ses éventuelles effets surla croissance à occupent aujourd'hui une place centrale dans le débat économique. Au cours de cet exposé, nous développerons donc les points suivants, en abordant l'analyse théorique, l'analyse empirique, et ses débordements sur la politique économique: -- le concept d'inégalités et leurs mesures -- de la croissance vers la réduction des inégalités -- de la réduction des inégalités vers lacroissance

Partie 1: Concept d'inégalités et mesures ( FABRICE)

A.Différentes formes d'inégalités économiques
- Les inégalités internationales mesurent les différences entre habitants d’un même pays. On n’ utilisera pas de chiffre global en matière d'inégalités internationales car il dépend très fortement de la méthode de calcul : choix du taux de change, et de la pondération. - Les inégalitésinternes étudient les différences de richesses entre habitant d’un même pays. - Enfin, les inégalités mondiales combinent les deux concepts précédents, il désigne l'inégalité ( du revenu par exemple) entre tous les individus du monde, quelque soit leur pays d'origine. On mesure donc les inégalités mondiales comme les inégalités internes mais en prenant comme objet la population mondiale

B.Mesuresdes inégalités
En règle generale, on evalue les inégalités par les différences de revenu monétaire, cependant, cette approche présente certaines limites. La Banque Mondiale à démontrer que les inégalités étant pluridimensionnelles ( éducation, espérance de vie, santé, etc.), l’approche via le seul critère monétaire ést partielle. L’indicateur du PNUD(programme des Nations Unis pour ledévelopement), à savoir l’IDH, s’avère donc de ce coté plus pertinent, en prenant en compte des indicateurs non monétaires ( espérance de vie à la naissance, taux bruts de scolarisation, et PIB/habitant pondéré du pouvoir d’achat). Ces indicateurs sont à utiliser dans le cadre des inégalités internationales. Dans le cadre des inégalités internes, on utilise le PIB par habitant pondérée du pouvoir d’achat(ceque l’individu peut acheter au niveau de certains pays), pour

tracer la courbe de Lorenz. Cette courbe étudie la répartition des revenues au sein de la population, et permets donc de calculer l’indice de GINI. Les inégalités mondiales sont aussi mesurées par l’ indice de GINI, qui définit les inégalités entre différentes classes de population.

Partie 2: De la croissance vers la réduction desinégalités (Nirns)
A. Courbe de Kuznets et Trickle down.
En 1955, le lien entre croissance et inégalités a été traité par Simon Kuznets ( economic growth and income inequality), se basant sur les faits empiriques disponibles à l'époque. Dans un premier temps, la croissance économique tend à aggraver les inégalités, mais au-delà d'un certain seuil, la tendance s'inverse pour aboutir à unemeilleure distribution des revenus. Cette évolution est expliquée par le développement de la société d'une économie rurale à faible productivité vers une économie industrielle et de services à forte productivité. Cette théorie de la répartition est à utiliser en conjonction avec la théorie de Rostow ( 1956) sur les cinq stades de développement d'une société agraire vers une société industrielle. Ceschangements dans la structure de l'outil productif est uniquement profitable à une faible fraction de la population dans un premier temps, d'où salaires élevés, puis au fur et à mesure de la conversion de l'outil productif, une plus en plus grande fraction de la population voit leurs salaires s'élever. On assiste donc à une réduction des inégalités. On peut donc en tirer deux enseignements : --...
tracking img