Les totalitarismes dans l'entre-deux-guerres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1298 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La phrase de Joseph Staline « Ce qui compte, ce n'est pas le vote, c'est comment on compte les votes » traduit bien le caractère totalitaire que cet homme désirait instaurer en Russie. Les totalitarismes ont connu leur malheureuse heure de gloire en Europe après la Grande Guerre comme au Portugal avec Salazar, en Espagne avec Franco mais particulièrement en Italie, en Russie et en Allemagne. Letotalitarisme se définit comme une organisation du pouvoir où l'État cherche à transformer et à dominer le monde et à pénétrer la sphère privée en contrôlant la pensée et l'individu. Les 3 grands régimes totalitaires de l'Europe de l'entre-deux-guerres sont l'Italie fasciste, l'Union soviétique et l'Allemagne nazie. Débutant leur ascension après la Première Guerre Mondiale, ils s'installèrent aupouvoir par des moyens plus ou moins légaux, divisés entre élections et révolutions, et mirent en place de nouveaux mondes dirigés par l'État qui remodelait les différents caractères de la société.
Nous pouvons alors nous demander en quoi les régimes totalitaires, italien, russe et allemand, ont révolutionné l'Europe dans les sphères générales et individuelles ?
Nous étudieronsdans une première partie l'arrivée au pouvoir des différents régimes puis nous analyserons, dans un deuxième temps, le monde nouveau dominé par l'État que les totalitarismes ont voulu mettre en place. Enfin, dans un troisième lieu, nous explorerons les moyens autoritaires installés pour contrôler l'individu.

Après les bouleversements de la guerre et la perte de vitesse du colosserusse, les mouvements populaires de la faim, notamment à Petrograd, explosent. La révolte spontanée « à bas la Guerre, à bas le Tsar » entraîne l'abdication du Tsar de Russie, Nicolas II et, de même, la fin du règne des Romanov, en février 1917. Après la mise en place du gouvernement provisoire de Kerenski qui doit faire face à la guerre dès son arrivée, un nouveau mouvement révolutionnaire, organiséet préparé cette fois-ci, voit le jour. La révolution d'octobre, ou le soulèvement des bolchéviques et de Lénine, a donc lieu en Octobre 1917. S'en suit, malgré le traité de Brest-Litovsk en mars 1918, une Guerre Civile en Russie. Les armées blanches du Tsar, les Verts (ou les paysans) ainsi que les Marins de Kronsdadt s'opposent aux communistes et à l'Armée Rouge de Trotski. Après la victoire en1920, Lénine proclame l'URSS et se lance dans la reconstruction du pays meurtri et exsangue qu'est l'Union Soviétique. Mais, après sa mort en 1924, la supercherie de Staline le fait accéder à la tête du pays ; en effet, après avoir exclu Trotski de l'URSS, il liquide tous les opposants à sa pensée comme Boukharine ou les Menchéviques et s'installe en grand maître de l'URSS en 1928. Ainsi, le plusgrand régime communiste de l'histoire prit sa place à la tête du pays dans le sang et la guerre.
L'Italie sort de la Grande Guerre comme mutilée ; elle ne reçoit que l'une des trois terres irrédentes qu'elle désirait. De plus, la crise économique italienne, notamment représentée par la Faim de terres des paysans entraîne des mouvements de révoltes et des occupations de terrains etd'usines. En réponse, les patrons et les propriétaires terriens vont faire appel à des milices armées pour détruire ces révoltes. Ces groupes armés vont dès lors prendre un nom : les Faisceaux Italiens de Combat (les fasci). Portant la chemise noire, ils s'attaquent aux grévistes par l'intimidation et la terreur. Ils sont constitués de bellicistes, de nostalgiques de la guerre, de chômeurs ets'opposent à la démocratie tout en prônant une fascination pour l'armée et l'État. En 1921, ils créent leur parti et c'est Benito Mussolini qui accède à la tête de l'organisation politique. Après des défaites politiques, le 28 octobre 1922, Mussolini et 30 000 fascistes entament la Marche sur Rome pour intimider le pouvoir en place. 2 jours plus tard, le Roi Victor-Emmanuel II nomme Mussolini chef du...
tracking img