Les transformations de paris sous le second empire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1717 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les transformations de Paris sous le Second Empire (Haussmann)
Durant le Second Empire, l’objectif du baron Haussmann était de rénover Paris. Cela va permettre grâce aux nouveaux paysages, nouveaux réseaux techniques sous terrains (égout), de rejeter les classes populaires hors du centre de la capital. Nous pourrons donc nous demander comment les travaux d'Haussmann sont-ils une adaptation auxtransformations de la France dans la seconde moitié du 19ème ? Nous verrons dans un premier temps, comment était Paris avant 1850, puis dans un second temps quels aménagements Haussmann a-t-il apportés à Paris.

I/ Paris avant 1850 :
Paris, au 19éme siècle se transforme complètement. Il devient une « ville de l’âge industriel ». Le fort accroissement démographique urbain qui accompagne lespremiers temps de l’industrialisation est la cause initiale de ce bouleversement. L’armature de la ville éclate :
-547 000 habitants en 1801
-1M en 1835
-2M en 1860
-3M en 1885
-4M en 1900
L’afflux de la population concentre principalement les quartiers de Chatelet, des Halles et St Antoine.
-Années 1830 : préfet Rambuteau constate les embarras de la circulation et les problèmes d'hygiène qui seposent dans les vieux quartiers surpeuplés : il dit, « il faut donner aux Parisiens de l'eau, de l'air et de l'ombre »
-En 1836, la rue qui porte son nom est percée dans le centre de Paris (entre la rue des Franc-Bourgeois et Saint-Eustache)
-Paris connait des insurrections populaires, il est alors le théâtre qui inquiètent fortement le régime en place.
-S’en suivra une révolution enjuillet 1830 : ainsi Rambuteau réalise au même moment une opération qui entraîna aussi beaucoup de destructions et dont l'objectif est la sécurité.
-Depuis le début du 18éme siècle la percée du centre de Paris est présentée comme une nécessité par les autorités : l'aménagement des quais de la Seine et la destruction des maisons sur les ponts.
-L'étroitesse des rues et la hauteur des maisons empêchent lacirculation de l'air et la dispersion des « miasmes » porteurs de maladies et de mort[1]. Les classes riches tendent de plus en plus à quitter ces quartiers pour s'installer au large dans les faubourgs du nord et de l'ouest.

II/ Les aménagements Haussmanniens :
-L’aménagement de Paris : pris en charge par Napoléon III (dispose d’un pouvoir très fort, a contrario de ses prédécesseurs) qui remeten charge au baron (préfet) Haussmann (homme rigoureux en qui Napoléon III à toute sa confiance) de faire « circuler et assainir », telle est la politique. Cela vise à moderniser Paris (de 1852 à 1870)
- C’est en se rendant à Londres et voyant les transformations qu’il décide de faire de même.
-en améliorant les logements des classes pauvres (s’interroge sur la question sociale)
(Le projetcouvre tous les domaines de l'urbanisme : aussi bien au cœur de Paris que dans ses quartiers extérieurs : rues et boulevards, réglementation des façades, espaces verts, mobilier urbain, égouts et réseaux d'adduction d'eau, équipements et monuments publics.
Les places-carrefours: L’interconnexion entre les grands boulevards impose la création de places: place de l'Étoile, place Léon-Blum, place dela République, place de l'Alma.
Les gares: Gare de Lyon en 1855 et la Gare du Nord en 1865 (Hittorff)
Monuments: Opéra de Paris par Charles Garnier, théâtre, nouvelle marie pour chaque arrondissement, église.
Espace verts : Le bois de Boulogne et le bois de Vincennes à l’extérieur. À l’intérieur, le parc des Buttes-Chaumont et le parc Montsouris.
1852 : un empereur et décidé à faire de Parisune capitale dangereuse.
(Pour financer son projet, l'État exproprie les propriétaires des terrains concernés par les plans de rénovation. Puis détruit les immeubles et construit de nouveaux axes avec tous leurs équipements (eau, gaz, égouts). (Haussmann, contrairement à Rambuteau, a recours à des emprunts massifs pour trouver l'argent nécessaire à ces opérations, soit de 50 à 80 millions de...
tracking img