Les transformations de paris sous le second empire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3056 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les transformations de Paris sous le Second Empire

Les transformations de Paris sous le Second empire constituent une modernisation d’ensemble de la capitale française menée à bien de 1853 à 1870 par le préfet Haussmann sous l’égide de Napoléon III. Lorsque ce dernier inaugure le boulevard Malesherbes en 1861, un arc de triomphe porte la formule « Paris assaini, agrandi, embelli ». Telssont les objectifs du programme de transformation de la capitale. En effet celui-ci recouvre tous les domaines de l’urbanisme aussi bien au cœur de Paris que dans ses quartiers extérieurs : rues et boulevards, réglementation des façades, espace verts, mobiliers urbains, égouts et réseaux d’adductions, équipements et monuments publics. Cependant, il est important de constater que ces travaux quiont donné une nouvelle physionomie à la capitale, ont eu d’importantes conséquences sociales et ont fait l’objet de vives critiques, malgré l’autoritarisme du régime. Néanmoins ceci sera traité en dernier lieu, puisqu’il faut avant tout observer les différentes principes qui ont guidé la transformation de Paris, puis dans un second temps les différentes étapes de cette dernière.

I- Unetransformation Progressive

1- Une Capitale Médiévale

Au début du XIXe siècle Paris se présente encore en grande partie comme une ville médiévale. La ville qui est très ancienne présente de nombreux strates d’urbanisations. Le centre de la ville est très congestionné, il est pauvre et dangereux. Les problèmes d’hygiènes sont également très présent et liés à plusieurs facteurs :l’inexistence de réseau d’égouts et d’adduction d’eau, l’insalubrité des immeubles humides qui s’entassent dans des rues trop étroites, les ruelles parsemées de boue, de fumier et d’eau croupie, les bidonvilles qui parsèment la ville, les quartiers qui sont surpeuplés. Tous ceci favorise les épidémies comme celle du choléra qui sévit en 1832 et fait 25 miles victimes. De plus la circulation se fait deplus en plus difficile à cause du réseau qui est peu adapté à l’augmentation de l’activité économique et au trafic généré par les nouvelles gares. Enfin il ne faut pas oublier que la révolution industrielle qui exige une main-d’œuvre importante a provoqué un exode rural massif ce qui a entrainé par conséquent une forte croissance de la population parisienne.

2- Les premières tentatives demodernisation 

Des transformations urbaines dans la capitale apparaissent alors nécessaire. Dés la fin des années 30, Monsieur de Rambuteau, prédécesseur d’Haussmann à la préfecture de Paris, constate les problèmes d’hygiène et les embarras causés par la circulation. Il se lance alors dans une politique de rénovation en multipliant les bornes-fontaines, en faisant planter 20000 arbres eten traçant une première grande percée dans le centre de Paris. Mais très vite le pouvoir de l’administration est limité par les normes d’expropriation et Rambuteau doit abandonné ses projets. Bien que ce dernier est apporté de faibles nouveautés à la ville, c’est sur ces idées et expériences que le II Empire va fonder sa politique de rénovation.

3- L’intervention de Napoléon III Devenu empereur après son coup d’état du 2 décembre 1852, Napoléon III a la volonté de moderniser Paris. Son séjour à Londres en 1846-48 a eu une grande influence sur ses projets. En effet, Londres, détruite par un grand incendie en 1666, avait été totalement reconstruite et était devenue, au début du 19ème un modèle d'urbanisme et d'hygiène par rapport aux autres villes d'Europe . L’empereur yvoyait une grande capitale transformée par la révolution industrielle et qui était pourvue de grands parcs et de réseaux d’assainissements. C’est sur cette image qu’il va orienter la transformation de Paris en reprenant les idées de Rambuteau. Sensible aux questions sociales il est également animé par le soucis d’améliorer les conditions de logement des classes pauvres qui vivent dans des...
tracking img