Les transformations des canaux de distribution du marché de l'art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1966 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les transformations des canaux de distribution du marché de l'art rendent-elles obsolète le modèle classique de galerie?

Sommaire

PARTIE I – Le marché de l’art : l’enjeu de l’œuvre d’art internationalisée
1. Les dynamiques fondatrices
1.1. Approche historique
1.1.1. D’un éclatement traditionnel
1.1.2. A la commercialisation de l’art
1.1.3. Les fondements d’un réseau d’échanges
1.2.Une mise en réseau progressive
1.2.1. L’organisation des réseaux de diffusion
1.2.2. Les stratégies des maisons de ventes anglo-saxonnes
2. La formation d’un marché de l’art
2.1. Un marché mondialisé
2.1.1. L’émergence de nouveaux acteurs
2.1.2. Les différents marchés et places d’Art
2.1.3. Les différents produits
2.2. Une logique de marché
2.2.1. Les réseaux de distribution
2.2.2.Les différents métiers de l’art

2.2.3. L’éclosion de différents marchés
3. Le dynamisme économique et financier du marché de l’Art
3.1. Approche globale
3.1.1. Vers la bulle de l’art et son éclatement
3.1.2. Un marché comme un autre
3.2. Différents segments
3.2.1. La segmentation du marché
3.2.2. La segmentation française
3.2.2. Analyse par segments
3.3. La problématiquecontemporaine
PARTIE II – Etude comparée des nouveaux canaux de diffusion de l’art
1. L’envolée des salons à l’international
1.1. Formes de l’événementiel
1.1.1. Les raisons d’un engouement
1.1.2. Principales foires, biennales, et salons

1.1.3. Une internationalisation du marché

1. 2. Le poids des grands collectionneurs sur le marché
1.2.1. La primeur des collectionneurs sur les œuvres1.2.2. Des programmes de séduction des VIP
2. Les maisons de vente aux enchères à la vente privée

2.1. Les salles des ventes et auctioneers
2.1.1. Une puissante oligopole
2.2. L’offensive en matière de ventes privées
2.2.1. La vente privée : une guerre de conquête entre grandes maisons

2.2.2. Une menace supplémentaire pour le galeristes
3. L’Internet : entre accélérateur etdématérialisateur du marché de l’art
3.1. La dématérialisation Internet comme mode de distribution
3.1.1. L’existence d’un marché porteurs
3.1.2. De nouveaux comportements portant de nouveaux marchés
3.1.2. Une révolution relative
PARTIE III – Les galeries : constat d’obsolescence et parti pris de modernisation du marché français
1. Les dimensions de la galerie classique

1.1.Caractéristiques des galeries d’art contemporain
1.1.1. Missions et visées
1.1.2. Les grandes galeries françaises de renommée mondiale

1.2. Une analyse des forces et faiblesses
1.2.1. La typologie
1.2.2. Les forces et faiblesses
2. Une menace relativisée par un grand poids financiers

2.1.1. De l’enquête
2.2.2. Des difficultés mais de l’avenir

Conclusion
Bibliographie

IntroductionLe marché de l’art est l’un des premiers à s’être internationalisé et possède aujourd’hui toutes les caractéristiques d’un marché mondialisé. En effet, les transactions économiques et culturelles ont une dimension mondiale. Les œuvres d’art s’échangent en tout endroit de la planète entre offreurs et demandeurs mondiaux. Ainsi, la promotion de l’art s’étend à l’échelle mondiale, en particulierlors des nombreuses foires internationales d’art contemporain. De fait, la problématique de la mondialisation pose la question de ses nouvelles logiques de fonctionnement. En effet, comme tout marché mondialisé, le lieu de vente a peu d’importance alors que les stratégies des deux plus grandes multinationales influent directement sur la probabilité de vente et le niveau des prix. La dimensionterritoriale perd de son d’importance et laisse la place à la dimension organisationnelle du marché. De plus, les évolutions de la conjoncture économique ont un impact sur les logiques de fonctionnement du marché. Le marché de l’art est donc totalement imprégné dans les logiques économiques mondiales.

Ainsi, en matière d’Art, le jeu concurrentiel s’est considérablement modifié. On est...
tracking img