Les transports et le respect de l'environnement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8373 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Antoine HUGUENIN
Julien GAILLET
Louis MOURGUES





TPE 1ère SN 2009-2010 Lycée Gustave Eiffel

“L’écologie est aussi et surtout un problème culturel, le respect de l’environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.”
Nicolas Hulot

SOMMAIRE :

I. Les raisons qui nous poussent à chercher des alternatives pour se déplacerP.4
- A. Les nuisances des moteurs thermiques
- B. Les émissions de CO2
- C. Les évolutions sociologiques
- D. L’énergie générée par le carburant

II. Les voitures hybrides P.7
- A. Présentation des hybrides
- B. Critiques

III. Les voitures électriques P. 15
- A.Qu’apporte la voiture électrique?
- B. Les limites de ce transport
- C. Des solutions aux problèmes énergétiques

IV. Les transports moins émetteurs en CO2 P.24
- A. Les transports en commun respectueux de l’environnement
- B. D’autres moyens de locomotion

Annexes P.32

Le sommet de Copenhague vient de se refermer et il en ressort la difficulté à établir unepolitique commune visant à préserver l’environnement.
Pourtant, l’état des lieux est clair : notre planète est en réel danger, des plus optimistes ou inconscients, diront certains, aux plus pessimistes, tous s’accordent à dire que si nous ne modifions pas notre mode de vie, nous courrons à notre perte.
La détérioration de la couche d’ozone dont nous sommes en grande partie responsable, entraîneun réchauffement de la planète. Ce changement climatique a un retentissement à plusieurs niveaux : sur la faune, la flore et l’Homme. Ce dernier est maintenant conscient des enjeux et l’écologie se situe à présent au centre de tous les discours politiques.

I- LES RAISONS QUI NOUS POUSSENT A CHERCHER DES ALTERNATIVES POUR SE DEPLACER ?

A) Les nuisances des moteurs thermiques

La voitureéquipée d’un moteur thermique créé de nombreux problèmes, c’est pourquoi les gouvernements ainsi que les constructeurs, cherchent une alternative à ces moteurs qui engendrent entre autre :

- La pollution urbaine : On observe les murs en pierres des villes qui noircissent. Ce dépôt est du aux différents gaz et particules contenus dans les gaz d’échappement. La noirceur des murs n’est pas la seulepollution urbaine, il en existe d’autres types, telles que la qualité de l’air, ou encore la pollution sonore. Ces deux dernières prennent d’ailleurs de plus en plus d’importance auprès du gouvernement ou des collectivités territoriales.

- Notre dépendance vis-à-vis du pétrole : La consommation totale de pétrole en France, due aux transports et à l’industrie, est de 95 Mtep (mégatonned’équivalent pétrole) par an. Si l’on considère seulement les transports, cette consommation est de 55 Mtep par an.



Or, le pétrole est une énergie fossile, c’est-à dire non renouvelable et épuisable. On assiste déjà à une baisse importante des sources de pétrole et cela ne fait que décroître. S’ajoute à cela un besoin toujours plus important. Il est donc nécessaire d’utiliser des énergiesdifférentes pour les véhicules.

- le réchauffement climatique : De récentes études tendent à prouver que nous assistons à un changement climatique à l’échelle planétaire avec une répercussion directe sur la vie de la faune et de la flore. Ce réchauffement climatique est dû aux rejets de gaz à effet de serre et principalement au dioxyde de carbone (CO2). Ce gaz est rejeté lors la combustion ducarburant.


B) Les émissions de CO2

En 2008, le parc routier français (ensemble des véhicules circulant en France) comptait 37 millions de véhicules dont environ 30 millions de voitures particulières.

Au rythme de la croissance annuelle actuelle de 1% (moyenne des 3 dernières années), le parc automobile Français pourrait être supérieur à 45 millions à l’horizon 2050.

Une...
tracking img