Les trensformations de paris

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2488 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation Histoire .

L'enracinement du modèle Républicain 1871-1914

En 1879, les Républicains sont majoritaires à la Chambre des Députés comme au Sénat et l’un des leurs, Jules Grévy, est Président de la République.
Ils font immédiatement voter les grandes Lois destinées à enraciner la République dans le pays : liberté de réunion et d’association, enseignement primaire laïque,gratuit et obligatoire de 6 à 13 ans
En 1884, une révision de la Constitution affirme que la République est devenue « le régime définitif de la France ».En 1914, après avoir traversé de graves crises, la République s’est enracinée en France.

Les Républicains, qui sont au pouvoir en 1879, se qualifient d’Opportunistes (République Opportuniste de 1880 à 1885). Dirigés par Léon Gambetta et Jules Ferry,ces Républicains modérés veulent mettre en place des réformes progressives pour ne pas effrayer les paysans et la bourgeoisie qui ont peur de la République.
Leur premier objectif est de consolider la démocratie libérale [=régime politique où sont associés les principes d’égalité (démocratie) et de liberté (libéralisme)]. L’Etat doit garantir les libertés du citoyen avant de chercher à réduireles inégalités. Faire des réformes sociales n’est donc pas leur préoccupation majeure.
Ils font donc voter une série de Lois qui renforcent les libertés fondamentales :
---Loi du 30 juin 1881 : Liberté de réunion (les réunions peuvent avoir lieu sans autorisation),
---Loi du 29 juillet 1881 : Liberté de la presse, de l’imprimerie et de l’affichage,
---Loi du 21 mars 1884 : Liberté deconstituer un syndicat (Loi Waldeck-Rousseau).

« Le Cléricalisme, voilà l’ennemi » déclare Léon Gambetta en 1877.
Les Républicains sont anticléricaux (=hostiles à l’influence des Eglises dans la société). Pour eux, l’Eglise catholique, qui est traditionnellement attachée à la monarchie d’Ancien Régime, est considérée comme un danger pour la République et une menace pour l’unité nationale.
De plus,leurs valeurs s’opposent à celles de l’Eglise : ils croient en la raison, la science et le progrès.
Pour briser l’influence du clergé dans la société, ils mènent une politique de laïcisation :


---les emblèmes religieux sont retirés des lieux publics (mairies, écoles…),
---le divorce est rétabli par la Loi Naquet de 1884,
---dans la presse, l’outrage à la religion n’est plus considérécomme un délit,
---le repos du dimanche n’est plus une obligation légale dès 1881,
---les hôpitaux et les cimetières perdent tout caractère religieux.
---dès 1880, certaines congrégations religieuses sont interdites comme les Jésuites, accusés de faire « l’école de la Contre-Révolution ».

Les Français deviennent des citoyens à part entière.
L’Ecole est au cœur du projet républicain.L’Ecole est un des piliers de la République parce qu’elle joue un rôle fondamental dans la formation des esprits et la diffusion des valeurs. Les instituteurs sont considérés comme les « hussards noirs de la République » Charles Péguy, l’Argent, 1913.
Pour les Républicains, le suffrage universel masculin ne suffit pas si le peuple souverain ne dispose pas des moyens de comprendre les enjeux de la viepolitique.
En même temps, l’Ecole publique doit offrir à tous les citoyens un moyen de corriger les inégalités liées à la naissance et donner à chacun des chances égales d’accéder par les diplômes au sommet de la société. L’Ecole publique doit devenir un moyen d’ascension sociale.
Sous l’impulsion de Jules Ferry, Ministre de l’Instruction Publique en 1879 (+Paul Bert et Ferdinand Buisson), lesLois de 1881-1882 font de l’enseignement primaire un service public :
---Loi de juin 1881 : l’Ecole primaire est gratuite,
---Loi de mars 1882 : l’Ecole primaire devient laïque et obligatoire pour les enfants de 6 à 13 ans,
---Loi d’octobre 1886 : l’instruction religieuse ne fait plus partie des programmes et est dispensée en dehors des heures de classe.
L’Eglise catholique attaque...
tracking img