Les tribulations de l'onu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (919 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les documents proposés à notre analyse sont des textes. Les documents 1,2 et 3 ont pour sources respectives, Le Monde diplomatique, de Monique Chemiller-Gendreau ; JAE de Christian CASTERAN et JAE deSylvie RANTRUA. Ces documents s’inscrivent dans la période post- seconde guerre mondiale-fin de la guerre froide. Cet ensemble documentaire traite d’abord des contradictions fonctionnelles de l’ONU,puis des réformes en vue de l’améliorer et des problèmes posés par l’ingérence humanitaire.

L’organisation des nations unies dont les initiateurs sont Churchill et Roosevelt a été mise au pointlors de la conférence de Yalta tenu du 04 au 11 février 1945. Elle voit finalement le jour le 25 avril 1945 à la suite de la seconde guerre mondiale. Elle est composée de cinq organes principaux, leconseil de sécurité, constitué de de cinq membres permanents : la Chine, la Russie, la France, Le Royaume-Uni et les Etats-Unis ; et de Six membres non-permanents élus pour deux ans. Cet organe est lecentre de toutes les décisions. A celui-ci s’ajoute l’assemblée générale qui est formée de tous les Etats. Son rôle se limite à donner des recommandations au conseil de sécurité. Le secrétariatgénéral dont le secrétaire est élu pour cinq par l’assemblée générale, peut jouer un rôle de médiation par son autorité et son sens de Diplomatie. Le conseil économique et social quant à lui est composé de57 membres. Il s’intéresse aux problèmes socio-économiques. Il travaille en collaboration avec 16 institutions dont l’Unesco et l’OMS. Enfin, la cour internationale de justice, la Haye composée de 15membres est l’organe judiciaire de l’ONU qui juge les différends entre les Etats et peu donner des avis consultatifs aux organes principaux.

Le secrétariat général onusien s’est vu dirigé parl’égyptien Boutros Boutros Ghali, succédé par le ghanéen Koffi Annan, qui lui est remplacé par Ban Ki Moon. Après son élection, l’auteur du document 2 se demande si Kofi Annan mesurait « l’ampleur de...
tracking img