Les tropismes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (256 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les tropismes sont des réactions d’orientation d’organes (feuilles, fleurs, …) déclenchés par des stimuli extérieurs (lumière, gravité, …). Ce sont desmouvements lents qui correspondent à des courbures d’organes dues à des croissances inégales de celui-ci.
Parmi les tropismes on compte le thigmotropisme,l’hydrotropisme, le chimiotropisme, le phototropisme, le géotropisme, …
Le phototropisme est dû à une différence d’éclairement de la plante et donc de l’organe, entraînantdes variations d’orientation des feuilles ou des fleurs. Le plus souvent le phototropisme sera un héliotropisme correspondant à un mouvement diurne en réponseau changement de direction du soleil. On peut donner comme exemple le tournesol dont la fleur suit véritablement le soleil. L’intérêt du phototropisme ou del’héliotropisme est de permettre à la plante d’obtenir la luminosité ou l’ensoleillement optimal à sa croissance et à la bonne réalisation des mécanismesphotosynthétique.
Le graviotropisme est dû à une différence de gravité. On parle de graviotropisme négatif pour les tiges et de graviotropisme positif pour les racines. Legéotropisme prend également en compte la nature du sol en plus de la gravité.
Le thigmotropisme est dû à une stimulation tactile d’un corps solide qui entraineun retard dans la croissance de la face touchée.
Le chimiotropisme est dû à des variations de concentrations d’une molécule ou d’un type de molécules. Cecientraînera des variations de déplacement d’un organe ou d’une cellule. On peut donner comme exemple la nage orientée d’un spermatozoïde vers l’ovocyte.
tracking img