Les troules du comportement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6710 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Accueil Présentation Enseignement Recherche Actualité Publications Documents Dossiers Pédopsy et Web Bibliothèque Liens

Module 3 : MATURATION ET VULNERABILITE.

LES TROUBLES DU COMPORTEMENT de l’enfant et de l'adolescent

ITEM N° 39 ENSEIGNANTS : Dr J. Malka, Pr. P Duverger MODE D’ENSEIGNEMENT : ARC / E.D. OBJECTIFS : - Expliquer les caractéristiques comportementales et psychosociales del’adolescent normal. - Identifier les troubles du comportement de l’adolescent et connaître les principes de la prévention et de la prise en charge.

1

LES TROUBLES DU COMPORTEMENT de l'enfant et de l’adolescent
TROUBLES DU COMPORTEMENT CHEZ L’ENFANT
1°/ Comportements agressifs : - Les violences - Les colères - L’opposition. 2°/ Mensonges : - Le mensonge utilitaire. - Le mensonge"névrotique". 3°/ Vols 4°/ Fugues 5°/ Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) 6°/ Instabilité psychomotrice.

CRISES ET RUPTURES A L’ADOLESCENCE
1°/ Crise d’originalité juvénile - La crise pubertaire - Le désir, la crise d’originalité 2°/ Crise juvénile.

L’AGIR ET LE PASSAGE A L’ACTE
1°/ Voyages, fugues 2°/ Vols 3°/ Violences à l’adolescence : - L’hétéro agressivité - L’auto agressivité 4°/Significations psychopathologiques.

CONDUITES A RISQUE
1°/ Accidents à répétition 2°/ Consommation de produits

CONDUITES DELINQUANTES
1°/ Généralités 2°/ Conduites délinquantes 3°/ Qui sont les jeunes délinquants ?

PRINCIPES DE PRISE EN CHARGE Pour en savoir plus…
2

LES TROUBLES DU COMPORTEMENT de l'enfant et de l’adolescent

LES TROUBLES DU COMPORTEMENT CHEZ L’ENFANT
Nous appelons"troubles du comportement" les symptômes psychopathologiques qui mettent en cause la relation actuelle de l’enfant avec son entourage. Ces troubles provoquent inévitablement des réactions comportementales dans l’entourage, mettant en cause les parents dans leurs attitudes éducatives, parfois le groupe social tout entier et en particulier la Loi et le système judiciaire. De ce fait, ils motivent trèsfréquemment une consultation psychiatrique, quelle que soit la structure psychopathologique de l’enfant. C’est au psychiatre qu’il appartient de déceler au-delà du symptôme les conflits psychiques sous-jacents. L’étude psychogénétique du développement de l’enfant montre qu’il n’y a pas de différence de nature entre des comportements considérés comme normaux à un certain âge : actes agressifs, colères,travestissement de la vérité, chapardages, et les troubles du comportement d'enfants plus âgés. C’est leur persistance au-delà d'un certain seuil qui en font des signes pathologiques, marquant une absence d’évolution ou une régression du Moi.

1°/ Comportements agressifs
Les comportements agressifs ne sont pas pathologiques en eux-mêmes; ils sont nécessaires à l’évolution de l’enfant. C’estgrâce à l’expression de son agressivité que l’enfant s’affirme face à autrui comme un sujet, lieu de désirs et de volonté, et qu’il conquiert les limites de son Moi et de sa propriété (ses jouets, sa chambre, etc.). L’absence de sens de la propriété peut être pathologique (indistinction entre soi et les autres), comme l’est un sens de la propriété exagéré (trop grande jalousie fraternelle, vols, etc.).- Les violences
Ces comportements en réponse à une frustration sont banaux entre 1 et 4 ans. Ils sont plus fréquents chez les enfants actifs et hypertoniques et chez les garçons. Malgré leur banalité, il faut signaler les problèmes d’adaptation qu’ils posent dans les collectivités d’enfants, crèches ou maternelles (en particulier quand l’enfant mord), alors qu’ils sont en général beaucoupmieux tolérés dans le milieu familial. L’erreur la plus couramment commise face à ces comportements est d’y répondre sur un mode analogue : mordre l’enfant qui mord, frapper celui qui donne des coups. Cela peut entraîner un cercle vicieux d’agressivité réciproque et de désir de vengeance, ou angoisser l’enfant en alimentant ses fantasmes de châtiment et de culpabilité. Au-delà de 4 ans,...
tracking img