Les tunnels tpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1023 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
II/ Innovations liées aux contraintes posées par la construction du tunnel sous la Manche

La construction d’un tunnel tel que le Tunnel sous la manche représente de nombreuses contraintes et par analogie, les ingénieurs ont trouvé des réponses a leur problèmes qui ont permis d’améliorer la production, de la rendre plus efficace, de la rendre moins pénible etc. Dans cette partie, nous verronsdans un premier temps quelles ont étaient les contraintes puis les innovations et les réponses a ces même contraintes dans une deuxième partie et ce en prenant l’exemple du tunnel sous la manche.

Partie A :

La première des contraintes rencontrées par les ingénieurs  du Transmanche Link (consortium de dix entreprises de BTP cinq françaises et cinq britanniques) en septembre 1987 a été desavoir le lieu ou ils creuseront. En effet bien qu’ils savent que le tunnel se construire entre la France et l’Angleterre et donc qu’il passerait sous la manche, ils ne savaient pas l’emplacement exact. Car pour pouvoir creuser il faut être sure que la couche dans lequel le tunnel serait creuse soit ni trop résistante (car sinon il est très dur de creuser) ni trop molle (car sinon le tunnel estinstable) mais il ne faut pas non plus que la couche soit perméable car le tunnel passe sous l’eau et si de l’eau venait à s’infiltrer dans le tunnel le tunnel s’éboulerait. De plus il faut ensuite pouvoir délimiter cette couche une foi identifier pour pouvoir y faire passer le tunnel.
Une deuxième contrainte a été d’être obliger de prévoir une logistique très importante pour palier les risques de feuet d’accident dans le tunnel et évidement d’utiliser des outils adéquat.
De plus la construction des tunnels s’avère être compliquée car il faut choisir les tunneliers adéquat. En effet si le terrain est humide, le tunnelier ne creuse que difficilement et l’on rencontre de nombreux problèmes technique notamment au niveau de l’électricité et la dégradation des fils électriques.
La troisièmecontrainte et non des moindre et évidement la geolocalisation. En effet lorsque le chantier est lance, il est très dure de savoir si les tunneliers sont sur la bonne trajectoire car contrairement a la construction d’une route a la surface de la Terre, on peu non seulement dévier de trajectoire vers la droite et vers la gauche (en 2D) mais aussi vers le haut et les bas (3D) contrairement auconstruction et ce pour tous les tunnels. Il a donc fallu prévoir un système de localisation très précis car le moindre écart de trajectoire par rapport a celle prévue peu causer de grands dommages. Premièrement il faudrait rétablir la trajectoire afin que les deux cotes du tunnel se retrouvent bien. Sauf que les tunnels doivent avoir une trajectoire plus ou moins rectiligne car les trains qui traversent letunnel a grande vitesse ne peuvent pas effectuer de virages serres et entraineraient dans ce cas la le déraillement du train. De plus Le moindre écart provoquerait une réétude complète des plans et un retard sur les constructions et donc un cout financier très important. Sans conter que si le tunnel ne suis pas sa trajectoire il risque de sortir de la couche exploitée et la les conséquencesseraient tout simplement catastrophique :

* Inondation du tunnel
* Retard de construction
* Perte de matériel
* Mauvaise publicité pour le tunnel etc.

Aussi comment faire en sorte que le travail des ouvriers soit vivable ? Comment atténuer la difficulté et les risques lors de la construction du tunnel.

Partie B :

Pour savoir ou creuser, la société a fait appel a une équipe degéologues pour trouver la couche idéale a la construction d’un tunnel c'est-à-dire celles décrites dans la partie A. La couche exploitée a été celle de la craie bleu qui se situe a environ 40 mètres sous la surface du lit de mer. Mais une foi identifier la délimitation de cette couche à durer beaucoup de temps en raison dues nombreux passages sur la mer. Elle est, de plus, inclinée vers le...
tracking img