Les types d'inflation et les poltiques de lutte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2186 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
L’inflation, au cœur des problèmes économiques contemporains, semble s’immiscer dans les systèmes économiques. Ses causes et ses effets sont si variés que la politique de lutte contre le phénomène est un problème délicat.
« L’inflation se définit comme une perte du pouvoir d’achat de la monnaie, se traduisant par une augmentation générale et durable des prix. Elle doit être distinguée del'augmentation du coût de la vie. La perte de valeur des unités de monnaie est un phénomène qui frappe l'économie nationale dans son ensemble, sans discrimination entre les catégories d'agents. » (INSEE).

I) Les différents types d’agents

A) Il existe, en effet, différents types d’inflation induits par des phénomènes distincts :

L’inflation par les coûts
Elle a pour origine uneaugmentation des coûts de production qui se répercutent sur les prix de vente pratiqués.
Si un élément essentiel des coûts augmente, par exemple :
* Salaire qui augmente plus vite que la productivité, (le cout salarial par unité produite augmente),
* Matière première ou énergie de base qui se renchérit (cf. choc pétrolier de 1973 et de 1980),
* Augmentation des coûts financiers.
La hausse descoûts va se répercuter dans les prix de revient, puis dans les prix de vente, d'où la hausse des prix (« effet de second tour de l'inflation »).
On dit qu'il y a inflation importée lorsque l'on veut souligner que les hausses de couts résultent de hausses de prix qui affectent des produits en provenance de l'extérieur.

L’inflation par la demande
Elle apparaît lorsque la demande globale estsupérieure à l’offre à un moment donné. (Par excès de demande et/ou par insuffisance d’offre).

L’inflation par l’excès de masse monétaire
L'inflation a d'abord été considérée comme un désordre attribué à « l'enflure » []de la masse monétaire en circulation, principalement sous la forme des billets en circulation : il y a inflation quand la banque centrale émet trop de billets. Il n'y a donc pas deconstruction de richesse, d'où la conséquence directe qui se manifeste sous la forme d'une augmentation des prix. L’enflure monétaire résulte de l'émission par les autorités monétaires (l'État en général) de monnaie en trop grande quantité.
L’inflation structurelle
Elle est due à des rigidités permanentes existantes dans la plupart des sociétés industrielles contemporaines.
Certaines théoriesexpliquent l’inflation par le partage « salaire / profit ». L’élévation des revenus nominaux est parfois le prix à payer par les entreprises pour apaiser des tensions sociales. Les salaires sont, en effet, aujourd’hui déterminés de plus en plus par des négociations collectives. De ce fait, il s’agit d’une institutionnalisation de la hausse du pouvoir d’achat, déconnectée des réalités économiques.Inflation et chômage peuvent alors exister.
Les structures économiques contribuent également à l’inflation. Grandes sociétés, entreprises publiques, …, sont souvent en situation de monopôle ou d’oligopole et s’affranchissent alors de la concurrence pour fixer les prix.

B) Les types d’inflation selon le rythme de hausse des prix

L’inflation est déclarée (ou ouverte)
C’est la hausse rapideet cumulative des prix (le plus souvent accompagnée de l’accroissement de la quantité de monnaie en circulation).
L’inflation est dite galopante
Le taux de hausse des prix est supérieur à 10 %
Il arrive alors que les agents économiques soient enclins à diminuer leur détention de monnaie aux vues de la dévalorisation. (Brésil et Argentine à la fin des années 80)
L’inflation est dite rampanteLe taux de hausse des prix est faible, mais continu. (Courant dans las pays développés).

II) Les politiques de lutte contre l’inflation

A) La politique monétaire
C'est de nos jours le principal outil de régulation de l'inflation.
Les autorités monétaires (banques centrale en général) injecteront des liquidités par différentes méthodes (planche à billet, achat de titre, baisse du...
tracking img