Les usa et le monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 145 (36044 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les États-Unis et le monde,

de l’isolationnisme à l’unilatéralisme ? (XVIIIème siècle-XXIème siècle)

La politique étrangère des Etats Unis nous concerne tous (contrairement à la plupart des autres politiques étrangères). Nous tous avons déjà des idées préconçues en ce qui la concerne. Pourquoi ?

Nous sommes environnés par des images de politique étrangèreaméricaine. Elle fait partie de notre quotidien. Nous pouvons nous interroger quant à la manière dont est gérée cette politique étrangère (prenons par exemple les images de l’Irak), d’où elle vient et où elle va. On peut essayer de comprendre la position américaine. On peut tenter d’expliquer :

- les motivations des acteurs

- les moyens utilisés pour mener cette politique (la violence parexemple)

- l’intégration des nations (comment les Usa intègrent ou non les autres nations à leur politique étrangère. Ex : l’unilatéralisme lors de la guerre en Irak)

- le respect du droit international

Sur ces 4 points les historiens, politiciens etc. ont eu recours à des interprétations différentes.

Ex : Hiroshima Nagasaki : à l’époque on croyait que l’utilisation de la bombeatomique était légitime, que c’était le seul moyen. Aujourd’hui par contre, on se demande si ce n’était pas l’expression de l’impérialisme américain.

Comment comprendre les différents modèles d’interprétation de la politique étrangère américaine ?

1) On peut croire à l’idéalisme du peuple américain. L’Amérique a longtemps cru, et il en reste encore des traces, que son modèle était un modèlepour le monde. Ceci à cause de la logique universelle de la Déclaration d’indépendance. En effet, la république démocratique américaine postindépendance se présentait comme une exception et se basait sur un modèle que l’on considérait valable pour tout le monde. Il fallait donc exporter ce modèle. C’était une bonne chose. Pour les américains, c’était de leur devoir que d’exporter leur modèle etses valeurs. L’exporter c’est créer une prospérité économique, créer un bon régime démocratique. Cette vision des choses peut être qualifiée d’innocence, de naïveté de la part du peuple américain.

Cette première théorie porte le nom de Wilsonisme, du président américain Wilson qui a cherché à théoriser cet idéalisme américain après la première guerre mondiale. Pour qu’une guerre mondiale nese reproduise plus il faut que la diplomatie mondiale se calque sur la diplomatie américaine (l’Europe était considérée comme imprégnée par la diplomatie de l’ancien régime). L’Amérique doit imposer les valeurs démocratiques en matière de politique étrangère afin de mettre en place une paix durable. La jeune Amérique en est la seule capable.

2) Une théorie plus cynique, réaliste.J.F. Dallas «  les Usa n’ont pas d’amis, ils ont que des intérêts ». En matière de politique étrangère il n y aurait donc pas d’idéaux, de valeurs. Il n y a que la défense et les intérêts. On parle alors de “real politik”, c’est a dire la politique des intérêts.

Pour cette théorie on prend en considération le duo Nixon-Kissinger : Kissinger sait que les idéaux peuvent fragiliser ladémocratie. Il va donc convaincre Nixon que le seul moyen de rendre une démocratie forte c’est de l’autoriser à utiliser la force. (Kissinger a été traumatisé par l’échec de Weimar et la montée du nazisme)

Ex : soutient au régime dictatorial de Pinochet pour sauver les intérêts de l’Amérique au Chili.

3) Interprétation impérialiste. Cette interprétation estime que l’objectif des Etats-Unisest un objectif impérialiste et qu’il y a une volonté de domination du monde par les moyens culturels (film, nourriture, langue, moyens économiques, politique etc…). Ceci afin de conserver les intérêts américains. Cette interprétation est très rependue en Europe, beaucoup moins aux Etats-Unis. Les usa auraient donc une mission civilisatrice.

( On peut donc interpréter la politique étrangère...
tracking img