Les usa: la superpuissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2047 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les États-Unis, la superpuissance.

Noam Chomsky parle de « l'Empire ».
Hubert Védrine (ministre socialiste des affaires étrangères de 1997 à 2002) parle « d'hyperpuissance ».

Ils incarnent la puissance :
politique
diplomatique
financière
militaire
technologique
culturelle

Chomsky parle en plus de « pax americana » après l'effondrement del'URSS.
L'attrait du « rêve américain » est toujours d'actualité en 2011 : ils restent aujourd'hui le premier pays d'immigration dans le monde.
1 – Les manifestations de la superpuissance.A) La première puissance économique mondiale. 1°America bis
L'ONU confirme en 2008 que le PIB des USA était de 14.264 milliards de dollars.Il faudrait additionner Japon + Chine + Allemagne + France pour dépasserles USA.
Sur les 30 premières firmes internationales, 10 sont américaines : Wall Mart Stores (grande distribution) reste en tête suivi par Exxon, Chevron et Conoco Phillips (secteur du pétrole), et General Electric. Des firmes se sont diversifiées, comme General Electric : ils font aussi des réacteurs d'avion, des équipements médicaux pour les hôpitaux, de l'électroménager, de la TV (chaine NBC,Universal, ...), des banques et des services financiers.
Ces firmes forment une deuxième Amérique à l'extérieur du territoire américain. : les USA sont le seul état de la Triade à posséder une importante structure extra territoriale mondiale.
L'industrie allemande dépend à 40% de firmes américaines.
La capacité financière des ces FMN est énorme. Par exemple, Exxon équivaut au PIB du Pakistan.Ces FMN, rien qu'à l'étranger, font un CA qui équivaut au tiers du PIB des USA.

2° Une industrie qui témoigne des capacités d'adaptation et d'innovation des USA.
En 1960, l'industrie américaine représentait 40% du PIB des USA, et 30% des actifs travaillaient dans l'industrie.
En 2008, l'industrie américaine représentait 12% du PIB des USA, et 10% des actifs travaillaient dans l'industrie.La désindustrialisation : c'est la baisse de la part de l'industrie dans le PIB et la baisse du nombre d'actifs dans l'industrie.
Les sociétés fantômes (hollow corporation) : la poupée Barbie qui n'a jamais été fabriquée aux USA, bien que le siège de Mattel soit en Californie.
Les USA restent largement en tête dans le domaine de l'innovation technologique, les semi-conducteurs (Intel, TexasInstruments), l'aéronautique (Boeing), le secteur automobile qui a beaucoup souffert de la crise (GM, Ford, Chrysler) commence à se relever dès 2009 pour certaines firmes comme Ford.
3° La première agriculture du monde.
Les USA sont de loin les premiers producteurs de blé et de maïs devant l'UE et la Chine.
C'est le premier exportateur dans le monde de céréales.
Deuxième producteur d'orange et deviande porcine.
Troisième producteur de coton et de bovins, quatrième producteur de vin.
Sur toute la production agricole mondiale, les USA pèsent pour un tiers.
Le secteur des grains est dominé par Cargill, Conagra, General Mills.
Les USA représentent presque 50% de la superficie des terres dans le monde consacrée aux cultures des OGM.
4° Une grande puissance commerciale.
Les USA sont letroisième exportateur mondial derrière la Chine et l'Allemagne.
Ils sont de plus les premiers importateurs mondiaux.
Depuis 1976 la balance commerciale des USA est négative : ils achètent plus qu'ils ne vendent.
Les principaux partenaires commerciaux des USA sont dans l'Aléna (Canada et Mexique), mais également la Chine qui compte de plus en plus. Ensuite viennent le Japon et l'UE, pays de laTriade.
Les hydrocarbures contribuent au déficit de la balance commerciale des USA. La partie la plus importante des importations de pétrole vient des pays américains : Venezuela, Mexique et Canada. Les autres importations viennent à 25% du Moyen Orient et à 16% de l'Afrique.
Le dollar reste la première devise clef des échanges internationaux. Si la valeur du dollar baisse, le coût des...
tracking img