Les valeurs morales sont-elles relatives

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1250 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES VALEURS MORALES SONT ELLES RELATIVES

Pourquoi l’homme est-il moral ? D’où vient ce besoin de juger ce qui est bien ou mal ? L’homme a besoin de repères semble-t-il pour évoluer dans un environnement. Ainsi il sait où il va, ce qu’il convient de faire. Par conséquent il a fallu établir un code de valeurs se basant sur des critères. Mais alors qu’est-ce qui va déterminer qu’on apprécie ounon une chose ? Sur quoi se base le jugement ? Grâce à l’ethnologie, on a pu constater que les goûts et les critères de beauté par exemple, varient d’une époque à l’autre, et plus généralement, les mœurs diffèrent d’une culture à l’autre. Rites et coutumes, relations et comportements en société, rapport à la nature sont autant de phénomènes qui sont conditionnés par le milieu.
Les critères, c’est àdire ce qui permet de distinguer une chose d’une autre, permettent de porter un jugement d’appréciation. Ce jugement appréciera ou non un acte ou une réalité par rapport à un code de valeurs préalablement établi. Qui dit code, dit donc qu’il ne vaut pas universellement. Ainsi ces valeurs sont relatives aux circonstances et donc aliénables. Elles ne sont pas propres à elles mêmes, pas fin en-soi.Ceci vaut pour les valeurs en général, maintenant en ce qui concerne la morale, c’est à dire l’ensemble des habitudes et valeurs admises à une époque et dans une société donnée, a pour objet la conduite des hommes, abstraction faite des jugements d’appréciation que l’on peut porter sur cette conduite puisqu’il ne s’agit pas d’éthique. Ainsi on peut inclure l’idée de normes. La norme paraît devoirêtre définit comme la règle, le modèle ou l’idéal par rapport auxquels sont portés des jugements de valeurs et s’imposant à elle. D’où un paradoxe.
Par ailleurs, la conscience morale est elle indépendante de l’environnement social ou n’en est elle que le produit ? Elle serait l’expression à notre insu des mœurs qui nous entourent. Par quels procédés extérieurs ?

C’est d’abord dansl’environnement que vont naître les valeurs et cette naissance dépendra de plusieurs facteurs comme l’affectivité, l ‘éducation, la pression sociale, l’intérêt matériel, économique et politique, etc. Ce sont donc les mœurs qui conditionnent les différences de valeurs morales qui peuvent exister d’une culture à l’autre.  Les mœurs sont les manières d’être, de sentir qui nous sont transmises par l’éducation etl’environnement social ainsi que par la tradition. Ce sont donc des règles morales dont nous n’avons pas entièrement conscience et qui influencent notre comportement sans que nous puissions forcément les expliquer ou les justifier. Ce sont des règles morales collectives que nous partageons en société, en ethnie ,etc.
Donc si on inclut l’idée de conscience morale pouvant établir les valeurs etmorales tout en sachant pourquoi celles-ci, on implique forcément les sentiments à la base de nos décisions morales. Ces sentiments seraient universels à partir du moment où l’éducation, la pitié, la sympathie, ne les dénaturent pas. Par ailleurs, pour pallier à cette relativité des sentiments on fait intervenir la raison. Cependant, si la conscience morale est la conséquence d’une éducation, elledépend du milieu social, elle est donc relative. Donc si la conscience morale n’est que la traduction de facteurs extérieurs, qu’ils soient biologiques, psychologiques, sociologiques, politiques, religieux, esthétiques, elle ne donne alors plus de repères absolus mais seulement des normes pour s’adapter, à un moment donné, dans une société donnée.

La complexité des valeurs morales impose au cœur dela vie sociale et du développement des
populations, l’identification d’un certain nombre de normes, qui doivent être respectées par les sociétés. On peut énumérer les plus fondamentales : les droits et responsabilités de l’être humain, la démocratie dans la société et la protection des minorités par exemple. Elles correspondent à la recherche d’un minimum de valeurs, de principes et de...
tracking img