Les vaudois

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1151 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Origine Vaudoises
Le vrai nom des Églises vaudoises en Piémont, est la Table Vaudoise. Elles sont apparues avec les disciples de Pierre Valdo, ou Valdès, dans les années 1170 dans la paroisse à Lyon.
Pierre Valdo était un riche marchand de la ville. En 1173, il écouta un passage de la vie de saint Alexis narrée par un troubadour. Ce récit lui fit éprouver le désir de vivre plus proche deChrist. Il vendit ses biens pour suivre l'idéal de pauvreté apostolique, c'est-à-dire imiter la vie des apôtres. Il plaça ses filles à l'abbaye de Fontevraud fondée par Robert d'Arbrissel.
Pierre Valdo commença à prêcher dans les rues de Lyon, acte qui était alors interdit par l'Église catholique. Seuls les prêtres et les clercs, en effet, étaient autorisés à le faire. L'Église toléra dans un premiertemps la présence de Valdès et de ses disciples à condition qu'ils ne prêchent plus. Mais, ayant bravé cet interdit, ces derniers furent chassés de Lyon par l'archevêque. Ils constituèrent dès lors les premiers vaudois, qui se nommaient eux-mêmes « pauvres de Lyon ».
Comme les protestants, les vaudois repoussaient la présence réelle de Jésus-Christ dans l'Eucharistie.
Historique de L’HistoireVaudoises
Une fois avoir été chassés de Lyon, Valdès et ses disciples vécurent comme ouvriers agricoles, faisant l'aumône et voyageant de village en village. Le « mouvement » vaudois fit rapidement des émules, notamment en Provence, où ils s'établirent en une communauté nommée aujourd'hui Vaudois du Luberon, en Italie du Nord puis, plus tard durant le Moyen Âge, en Bohême.
Les premiers vaudoisn'ont jamais vraiment voulu rompre avec l'Église, même si Rome les accusait d'hérésie par leur non respect des consignes ecclésiastiques. Les vaudois considéraient qu'ils faisaient toujours partie de l'Église catholique mais qu'ils en étaient la "pars begnina", et Rome la "pars maligna" rongée par les péchés. En 1184, le concile de Vérone, excommunia les « Pauvres de Lyon ».
Pierre Valdès lui-mêmerejetait le catharisme (la croisade des Albigeois (1209-1229) date de cette époque). Il serait mort vers 1206 alors que lui et son mouvement étaient proches d'une réconciliation avec l’Église. Les Pauvres Lombards après une courte réintégration entre 1208 et 1210 (on leur accorda le droit de prêcher mais à un auditoire restreint) fut exclue et anathématisée.
Les vaudois sont définitivement déclaréshérétiques par le concile de Latran IV en 1215.
Vers la même époque apparut l'ordre des Frères mineurs, fondé en 1209 par saint François d'Assise, fils d'un riche marchand de cette ville d'Italie centrale. À l'origine, les Franciscains ne devaient pas posséder de bien ; ils vivaient de leur travail ou d'aumônes et prêchaient dans les villes. Contrairement aux Vaudois, ils avaient obtenul'autorisation de prêcher puisque François et ses discipline se montrèrent toujours respectueux des consignes du clergé. Ce qui montre que le rejet des Vaudois par l'Église ne venait pas à l'origine de l'idéal de pauvreté mais bien du fait de prôner le sacerdoce universel (droit de prêcher pour tous y compris les femmes).
Persécutés en Italie du Nord, les Vaudois furent poussés vers les vallée alpinesd'Italie : de Suse à la Ligurie. Ils s'y sédentarisèrent, résistant à l'Inquisition par une pratique discrète de leur foi.
Le mouvement vaudois prit fin en 1532 lorsqu'au synode de Chanforan, une partie des Vaudois choisit d'adhérer à la Réforme. Ils décidèrent de faire traduire la Bible en français, choisirent Jean Calvin et Pierre Robert Olivetan, comme traducteur, et récoltèrent les fondsnécessaires à ce travail.
En 1686, sous la pression du roi de France Louis XIV, le duc de Savoie persécuta les Vaudois des vallées alpines qui se réfugièrent premièrement à Genève, comme des milliers de huguenots, d'où ils furent répartis en Suisse, dans les possessions de Berne, et en Allemagne, plusieurs centaines partant aussi en Hollande, en Angleterre, en Afrique du Sud et dans le Nouveau-Monde....
tracking img