Les velibs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (367 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Vélib' décimés par le vandalisme
 
09.02.2009
Côté face, le triomphe. Avec 78 000 utilisateurs par jour, lesVélib' parisiens affichent une insolente santé. Côté pile, l'hécatombe. Un an etdemi Caprès le lancement des bicyclettes en libre-service en juillet 2007, le bilan des vols et des dégradations est lourd. Ecrasant, même. Sur une flotte totale de 20 000 vélos gris, 7 800 se sontpurement et simplement volatilisés et 11 600 ont été vandalisés. Voilés, démontés, cassés, tagués, brûlés, noyés dans la Seine… Les Vélib' subissent tous les sévices possibles et imaginables. Des petitsrigolos ontmême fait un hobby du bidouillage de Vélib' et se lancent des défis sur Internet. Déjà 3 257 plaintes Le gestionnaire du parc, JCDecaux, a fait un calcul édifiant : si l'entreprise —quieffectue 1 500 réparations quotidiennes — s'arrêtait de travailler pendant dix jours, il ne resterait plus aucun Vélib' roulant correctement dans les rues de Paris… Conséquence : la facture est lourde etmême bien plus élevée que prévu pour JCDecaux, qui a déjà déposé 3 257 plaintes. «Même s'il y a des dégradations dans les autres villes où le vélo en libre-service a été implanté (Lyon, Toulouse,Marseille…), c'est dans la capitale que le vol et le vandalisme sont le plus forts », explique-t-on. Il y aurait par exemple deux fois plus de vélos volés à Paris qu'à Lyon… Pour faire face à cettehécatombe, un dispositif d'entretien et de réparation a étémis en place et le parc de vélos a déjà été entièrement renouvelé. Al'avenir, le numéro unmondial du mobilier urbain aimerait que la Ville de Parispartage la facture. Le contrat signé en 2007 prévoit l'installation et l'entretien des vélos en libre-service contre l'exploitation des panneaux publicitaires de la capitale… Charge donc à Decaux deveiller seul sur son parc sans modifier son dispositif. Pour limiter la casse, l'entreprise souhaiterait éradiquer les stations les plus vandalisées. Impensable pour la Ville de Paris. Alors que le...
tracking img