Les ventes sur internet en hausse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1878 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les ventes sur internet en hausse de 23% au troisième trimestre
Les Français devraient dépenser plus de 7 milliards d’euros sur internet pour les fêtes de fin d’années
A la veille des fêtes de d’année, la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) publie les résultats du e-commerce au 3ème trimestre ainsi que ses prévisions pour les achats de Noël 2011 sur internet.
Selonl’étude de la Fevad, qui porte sur plus de 90 000 sites, la hausse des ventes sur internet s’est poursuivie sur les mois de juillet à septembre. Au cours du 3ème trimestre, l’ensemble des sites de vente en ligne a vu son chiffre d’affaires progresser de 2% par rapport au 2ème trimestre 2011 et de 23% sur un an.
Cette étude a été réalisée à partir des données recueillies auprès des sites « leaders »participant à l’indice iCE 40 et des informations communiquées par les principales plateformes sécurisées de paiement opérant les transactions pour le compte de plus de 93 000 sites.
Une croissance tirée par l’augmentation du nombre de Français qui achètent sur internet : 100 millions de transactions enregistrée au 3ème trimestre
La progression enregistrée au cours du dernier trimestre continued’être dopée par la progression du nombre de Français qui achètent sur internet. Selon Médiamétrie, le nombre de cyber-acheteurs a bondi de 3,2 millions sur un an. La France compte désormais 30,4 millions d’acheteurs en ligne.
Si la conjoncture économique semble avoir affecté le montant moyen des commandes en ligne qui passe de 92€ à 91€, celle-ci n’a cependant pas impacté le volume des transactions quiprogresse de 24% pour atteindre 100 millions.
Le cap des 100 000 sites marchands sera franchi en 2012
L’offre en ligne continue de s’étoffer. Le rythme de création de site ne faiblit pas au 3ème trimestre. Le nouveau record du nombre de sites marchands s’établit à 93 300 sites. Plus de 20 000 nouveaux sites marchands ont vu le jour au cours des 12 derniers mois, preuve que le e-commerce continued’attirer ceux qui souhaitent créer leur entreprise, tout comme ceux qui cherchent à développer une activité existante. Si la création de sites marchands se poursuivait sur le même rythme, le e-commerce français devrait compter plus de 100 000 sites en 2012.
Les sites leaders en hausse de 10% au 3ème trimestre
Au cours du troisième trimestre, les sites du panel iCE 40 (permettant de mesurer lacroissance des sites leaders à périmètre constant), ont vu leur chiffre d’affaires progresser de 10% par rapport au 3ème trimestre 2010.
Si la croissance demeure importante, la progression est moins rapide que celle observée au trimestre précédent. Cette situation s’explique notamment par le contre coup de la date avancée des soldes d’été qui ont démarré cette année au second trimestre 2011. Elles’inscrit par ailleurs dans un contexte global de recul de la consommation des ménages de -3,5% au 3ème trimestre (Source Banque de France).
Sur les 9 premiers mois de l’année, les sites leaders du panel ont vu leur chiffre d’affaire progresser de 12%. Les ventes d’habillement sont en hausse de 13%, alors que les ventes de produits techniques enregistrent une augmentation de 7% en valeur.
Lesecteur du e-tourisme affiche quand à lui une croissance de 16% de janvier à septembre.
Le taux de transformation des sites leaders (c’est-à-dire le nombre de visites donnant lieu à une vente) reste stable à 2,4%.
Les Français devraient dépenser plus de 7 milliards d’euros sur internet à l’occasion des prochaines fêtes de fin d’année
L’an dernier, les internautes avaient dépensé 6,2 milliardsd’euros en ligne pour leurs achats de fin d’année. Compte tenu de la progression du nombre d’internautes sur un an, et du niveau élevé d’intention d’achat en ligne pour Noël mesuré par Médiamétrie, la Fevad estime que le montant des ventes devrait franchir la barre des 7 milliards d’euros soit 20% de plus que l’an dernier. Le e-commerce devrait ainsi dépasser 37 milliards d’euros de chiffre...
tracking img