Les vices du consentement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 42 (10403 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche à jour au 15 janvier 2009

FIICHE PÉDAGOGIIQUE VIIRTUELLE CHE ÉDAGOG QUE RTUELLE
Diplôme : Licence en droit, 3ème semestre Matière : Droit des obligations Web-tuteur : Jézabel Jannot, Clément Durez.

SÉANCE N°3 - LES VICES DU ÉANCE N CONSENTEMENT (1) : L’ERREUR L ERREUR SOMMAIIRE OMMA RE
I.
A. 1.

LES DIFFÉRENTS TYPES D’ERREUR..............................................3
LESERREURS NON SANCTIONNÉES _____________________________________ 3 LES ERREURS INDIFFÉRENTES ________________________________________ 3 Civ. 1ère, 13 février 2001 : erreur sur les motifs ......................................................... 4 Com., 18 février 1997 : erreur sur la valeur ................................................................ 5 2. L'ERREUR INEXCUSABLE_____________________________________________ 6 Civ.1ère, 16 décembre 1964 : l’erreur grossière est inexcusable.................................. 6 Civ.3ème, 21 février 2001 : le dol chasse l’inexcusable................................................. 7 B. 1. LES ERREURS SANCTIONNÉES _________________________________________ 8 L'ERREUR-OBSTACLE _______________________________________________ 8 Date de création : annéeuniversitaire 2003/04

2 Civ.3 , 1 février 1995 : erreur sur l’identité de la chose ............................................................................................................................. 8 Civ.1ère, 4 juillet 1995 : erreur sur le prix non flagrante.......................................... 10 Civ.1ère, 2 juin 1987 : erreur arithmétique................................................................. 11 2. L’ERREUR VICE DE CONSENTEMENT __________________________________ 11 Civ. 1ère, 5 février 2002 : l’authenticité d’une œuvre d’art est une qualité substantielle de la chose ............................................................................................. 12 Civ.1ère, 22 février 1978: l’affaire Poussin (1)..................................................... 13 Civ.1ère, 13 janvier 1998 ............................................................................................. 13 Civ. 1ère, 27 février 2007............................................................................................. 14 Civ.1ère, 5 février 2002 (arrêt non reproduit) : l’aptitude d’un animal au travail est une qualité substantielle de la chose......................................................... 15 Paris, 2eme ch. A, 4 janvier 2000 : l’existence d’un règlement de copropriété est une qualité substantielle........................................................................................ 15 Civ.1ère, 22 novembre 1977 : la marque d’un poste de télévision n’est pas une qualité substantielle............................................................................................. 16
ème er

II.
A. 1. 2.

MISE EN ŒUVRE DE LA SANCTION DE L’ERREUR .............17
LES DIFFÉRENTS CARACTÈRES QUE DOIT REVÊTIR L'ERREUR ______________ 17 CARACTÈRE EXCUSABLE ____________________________________________ 17 CARACTÈRE DÉTERMINANT _________________________________________ 18 Civ.1ère, 13 décembre 1983 : l’affaire Poussin (2).................................................... 18 Civ.1ère, 24 mars 1987 : l’aléa chasse l’erreur ou l’affaire du « Verrou de Fragonard »................................................................................................................ 19

3.

ERREUR DE FAIT ET ERREUR DE DROIT ________________________________ 20 Civ.3ème, 24 mai 2000 : croyance erronée du vendeur en l’existence d’un droit depréemption..................................................................................................... 20

B.

LA SANCTION DE L'ERREUR _________________________________________ 21

3 Aux termes de l'article 1108 du Code civil, le consentement de la partie qui s'oblige est une condition essentielle de validité des conventions. L'intégrité de ce consentement doit être protégée,...
tracking img