Les volcans

Pages: 17 (4154 mots) Publié le: 19 janvier 2011
Volcanologie, éthique et médias
                              *************************
 
 
 
 Depuis quelques années, les éruptions volcaniques attirent de plus en plus de monde. S’il faut se féliciter de cet intérêt pour notre science, ceci ne va pas sans créer de nouveau problème pour les équipes scientifiques qui travaillent dans les observatoires ou les équipes qui étudient les volcans.Si dans la grande majorité des cas, les personnels des observatoires ou des organismes de recherche se montrent accueillant aux visiteurs de passage, en cas de crise ces visiteurs impromptus peuvent être la source de complications. Entre les scientifiques extérieurs qui viennent observer ou étudier l’éruption pour leur propre compte, le jeune géologue ou étudiant qui croit avoir trouver unenouvelle méthode « géniale », ou le pseudo-scientifique qui veut faire parler de lui dans les médias, les équipes en place sont confrontées a tout ce monde et doivent faire face à des situations qui les gênent souvent pendant les phases de crises aiguës.
 Au cours d’une crise volcanique, aussi bien intentionné soit-il, un scientifique non-invité peut être plus un fardeau qu’une aide. En premier lieu,l’équipe scientifique en place peut se sentir obligé de partager son temps et ses ressources logistiques et en second lieu, un visiteur peut par inadvertance ou par choix diminuer la crédibilité des scientifiques en place. Du fait de la présence de visiteurs étrangers lors d’une crise, cela peut laisser sous-entendre aux officiels, aux médias ou aux institution scientifique du pays, que l’équipesur le terrain manque de compétence - ou de moyen – Certains de ces scientifiques de passage demandent même parfois une assistance pour leur proche travail non-demandé, ou pire encore, s’exprime publiquement et en contradiction avec l’équipe en place. Avec les moyens modernes de communication ( téléphone, fax, emails ), il n’y a aucune excuse pour se rendre sur un volcan en crise sans y êtrepréalablement invité.
 Quelquefois, des jeunes collègues bien intentionnés mais un peu naïfs qui travaillent dans d’autres secteurs de la Science « découvrent » selon eux, une « importante et nouvelle méthode » pour prédire les éruptions et présentent leur idée directement aux autorités locales et/ou aux médias. En agissant ainsi, ils ne se rendent pas compte de l’impact négatif qu’une telleintervention peut avoir. Une conduite responsable serait de présenter préalablement « l’idée » à la communauté scientifique afin quelle soit étudiée de manière rigoureuse.
 Parfois, également, des scientifiques qui travaillent, notamment, en utilisant seulement les données de la surveillance à distance des volcans (remote sensing) ne résistent pas aux sirènes de l’exposition médiatique en lançant desmessages d’alerte prématurés sans tenir compte des autres volcanologues sur le terrain. Même si souvent ces déclarations sont générées par la sollicitation pressante des médias qui recherchent « l’événement » elles causent souvent au minimum des pertes de temps pour l’équipe en charge du volcan et au pire une perte de crédibilité pour tous les scientifiques.
 Les crises volcaniques attirentaussi, très souvent, de pseudo-scientifiques, quelques-uns bien intentionnés et quelques parfaits charlatans. Ceux-ci refusent habituellement de passer leurs méthodes et leurs avertissements au travers du filtre de la rigueur pour qu’ils soient examinés. Si leurs alertes ou prévisions sont propagées par les médias, ils peuvent sérieusement induire en erreur les officiels et le public et prendrebeaucoup de temps pour les corriger.
 La plupart du temps les « alertes et prévisions » émises par ces pseudo scientifiques sont au mieux ignorées, mais parfois elles peuvent être à l’origine d’une grande anxiété chez les populations notamment lorsque l’auteur de ces « prédictions  » utilisent les journaux et les autres médias pour attirer l’attention. Dans ce cas une grande confusion du public...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les volcans
  • Les Volcans
  • Les volcans
  • volcan
  • Volcan
  • Volcan
  • Le volcan
  • Les volcans

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !