Les volcans

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2002 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
{draw:frame}
Table des matières
Un volcan est un relief terrestre, sous-marin ou extra-terrestre formé par l'éjection et l'empilement de matériaux issus de la montée d'un magma sous forme de lave et de tephras tels que les cendres. Ce magma provient de la fusion partielle du manteau et exceptionnellement de la croute terrestre. L'accumulation peut atteindre des milliers de mètresd'paisseur formant ainsi des montagnes ou des îles. Selon la nature des matériaux, le type d'éruption, leur fréquence et l'orogenèse, les volcans prennent des formes variées mais en général ayant l'aspect d'une montagne conique, surmontée par un cratère ou une caldeira.
Le lieu principal de sortie des matériaux lors d'une éruption se situe dans la plupart des cas au sommet du volcan, là oùdébouche la cheminée volcanique, mais il arrive que des ouvertures latérales apparaissent sur les flancs ou aux pieds du volcan.
Deux grands types de volcans existent sur Terre :
les « volcans gris » aux éruptions explosives et émettant des laves pâteuses et des cendres sous la forme de nuées ardentes ou coulées pyroclastiques et de panaches volcaniques. Ils sont principalement associés auphénomène de subduction comme les volcans de la « ceinture de feu du Pacifique ».
Etymologie
Le terme « volcan » tire son origine de Vulcano, une des îles éoliennes nommée en l'honneur de Vulcain, le dieu romain du feu dont l'équivalent dans le panthéon grec est Héphaïstos.
{draw:frame} {draw:frame} Un volcan est formé de différentes structures que l'on retrouve en généralchez chacun d'eux :
une chambre magmatique alimentée par du magma venant du manteau et jouant le rôle de réservoir et de lieu de différentiation du magma. Lorsque celle-ci se vide à la suite d'une éruption, le volcan peut s'affaisser et donner naissance à une caldeira.
une cheminée volcanique qui est le lieu de transit privilégié du magma de la chambre magmatique vers la surface;un cratère ou une caldeira sommitale où débouche la cheminée volcanique ;
une ou plusieurs cheminées volcaniques secondaires partant de la chambre magmatique ou de la cheminée volcanique principale et débouchant en général sur les flancs du volcan, parfois à sa base ; elles peuvent donner naissance à de petits cônes secondaires ;
des fissures latérales qui sont des fractureslongitudinales dans le flanc du volcan provoquées par son gonflement ou son dégonflement ; elles peuvent permettre l'émission de lave sous la forme d'une éruption fissurale.
{draw:frame} {draw:frame} La « naissance » d'un volcan correspond à sa première éruption volcanique qui le fait sortir de la lithosphère. La naissance d'un nouveau volcan est un phénomène relativement rare mais quia pu être observée en 1943 avec le Paricutn : une fracture laissant s'échapper des gaz volcaniques et de la lave dans un champ a donné naissance à un volcan de 460 mètres de haut en neuf mois. En 1963, le volcan sous-marin de Surtsey émergea au sud de l'Islande formant ainsi une nouvelle île et un nouveau volcan terrestre.
Un volcan est dit « endormi » lorsqu'il n'est plus entré en éruptiondurant plusieurs centaines d'années et dit « éteint » lorsque sa dernière éruption remonte à au moins 50 000 ans et qu'il est soumis à l'érosion.
De manière générale, les volcans subissent plusieurs éruptions au cours de leur vie. Mais leur fréquence est très variable selon le volcan : certains ne connaissent qu'une éruption en quelques siècle, tandis que d'autres sont en éruption permanente.La fréquence des éruptions permet d'évaluer l'aléa, c'est-à-dire la probabilité qu'une zone peut subir une des manifestations d'une éruption. Cet aléa, combiné avec le type de manifestation volcanique et la présence de populations et sa vulnérabilité, permet d'évaluer le risque volcanique.
Déroulement classique d'une éruption {draw:frame}
L'éruption débute au moment où...
tracking img