Les yeux d'elsa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1027 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dictée de la pensée, en l'absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale » selon André Breton.
Son adhésion au surréalisme peut être comprise comme l'expression de sa révolte devant une société dont les travers et les injustices l'insupportent.
Aragon exposa sa propre conception du surréalisme dans un texte théorique (Une vague de rêve,1924), prônant le «merveilleux quotidien», issu de la rencontre de l'imaginaire avec le réel, et se révélant spécialement attentif au problème de la description littéraire, développé peu de temps après dans un roman (le Paysan de Paris, 1926).

Les surréalistes s’inspireront d’ailleurs beaucoup de Freud et de la psychanalyse en tentant d’explorer l’inconscient plutôt que de représenter la réalitéextérieure comme le veut la tradition.

Après une première période très libre marquée par le surréalisme et ses jeux de langage, il retourne à une forme plus classique de poésie (vers mesurés et rimes), pour mieux rendre compte de la France (et de la résistance) à l'heure de la seconde guerre mondiale. Après guerre, l'aspect politique de sa poésie s'efface de plus en plus devant son aspectlyrique. Sans jamais renier ce retour au classicisme, il y intègre de plus en plus des formes plus libres, se rapprochant du surréalisme de ses débuts qu'il a toujours affirmé n'avoir jamais renié.

2) L'année 1927 peut être considérée comme une année charnière, dans la mesure où l'adhésion d'Aragon au Parti communiste marqua le premier pas en direction d'un engagement profond, qui le conduisit àrompre avec le surréalisme en 1932.

II - Elsa Triolet, née Elsa Kagan, est une écrivaine et résistante française d'origine russe
c'est par sa sœur Lili que Elsa et Aragon auront des contacts communistes
Elle rencontre Louis Aragon en 1928 à Paris, au café La Coupole, fréquenté par beaucoup d'artistes. Elle devient sa muse.
La rencontre du poète avec Elsa Triolet, fut déterminante; d'originerusse, elle l'amena à se placer au service de la révolution. Mobilisé en 1939, Aragon rejoignit le Parti communiste, devenu clandestin en 1941, et organisa un réseau de résistance en zone sud. Il revint alors à la création littéraire, et fit paraître sous le manteau des poèmes où se conjuguent, par l'assimilation de la France à la femme aimée, patriotisme et élans amoureux Soutenant Aragon dansses combats, elle n’a cependant jamais été membre du parti communiste.
Elsa Triolet meurt d'un malaise cardiaque le 16 juin 1970 dans la propriété qu’elle possède avec Aragon, Elle repose aux côtés d’Aragon, et sur leurs tombes, on peut lire cette phrase d’Elsa Triolet : « Quand côte à côte nous serons enfin des gisants, l’alliance de nos livres nous réunira pour le meilleur et pour le pire danscet avenir qui était notre rêve et notre souci majeur, à toi et à moi. »
Ils formaient une entité, ils combattaient le même combat.

À côté de son travail d’écrivain, Louis était très pris par ses activités au sein du parti communiste. Elsa n’était pas en reste, elle non plus. Durant la deuxième guerre, ils entrèrent en résistance et tout au long de leur vie, ils mirent un point d’honneur àaider les jeunes talents à être publiés et se faire connaître auprès du public. Le parti communiste était une seconde famille pour Louis à laquelle il aura été fidèle toute sa vie. Elsa l’admirait beaucoup pour cela.

2 )En 1927, Aragon s’inscrit au parti communiste, comme beaucoup de ses amis de l’époque.. Parmi ses amis des années 1920, qui adhèrent au communisme à sa suite en 1927, il estle seul qui s'impliquera durablement au PCF. Contrairement à la plupart de ses amis surréalistes qui s'en détachent les années suivantes, il reste fidèle à cet engagement jusqu'à sa mort. Parmi ses activités militantes, le journalisme et la direction de journaux placent Aragon dans le réel de son siècle. Il travaille à L'Humanité en 1933, pour la rubrique des faits divers.
Il n'est pas de ceux...
tracking img