Les r i

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 37 (9120 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Université de Kinshasa

BULLETIN DE LA COOPERATION ET DES RELATIONS INTERNATIONALES

E d i t e u r R e s p o n s a b l e : U n i vers i té de Ki ns ha s a . R e c t o r a t : C e l l u l e d e Ge s ti o n d e l a C o o p é r a ti o n , B.P. 127, K i n s h a s a XI Ce l l c o o p_ i n te r u n i v@ y a h o o . f r Tél. : (243) 81-511-1053, 99-43862

Mensuel d’informations de la Coopérationet des Relations Internationales de l’Université de Kinshasa N° 3 - Mois d’octobre et novembre 2003 Sommaire
* Editorial : les NTIC à l’Université de Kinshasa. * Allocution de bienvenue prononcée par le professeur Ndelo-di-phanzu, Recteur de l’Université de Kinshasa, à l’occasion du lancement des travaux de l’informatisation de l’Unikin par le Backbone Wan, le 06 octobre 2003 * Speech du MinistreFédéral belge, Monsieur Verwilghen, lors de l’inauguration de Backbone Wan. * Allocution prononcée par la Vice–Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel * Les préoccupations de l’Université de Kinshasa soumises au Ministre Fédéral Belge de la Coopération * Informations et annonce *Publications scientifiques

I. EDITORIAL : LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE LA COMMUNICATION ETDE L’INFORMATION A L’UNIVERSITE DE KINSHASA Backbone ! Voilà un mot bizarre que l’on entend ces derniers temps sur le site universitaire du Mont–Amba depuis le premier coup de pioche donné par le Ministre Fédéral Belge de la coopération, Monsieur VERWILGHEN , le 6 octobre 2003, à l’occasion du lancement des travaux de l’informatisation de l’UNIKIN par le « Backbone Wan ». Cette édition double -mois d’octobre et novembre 2003 - est donc consacré entièrement à ce Projet « Backbone ». Le lecteur va découvrir, à travers ces quelques lignes, ce qu’est ce projet. Il s’agit d’un projet principal et intégrateur de l’Université de Kinshasa qui va déboucher au bout de trois ans, à l’informatisation complète de celle-ci. Visiblement, l’Université de Kinshasa entre, avec ce projet, dans un processusirréversible conduisant au changement qualitatif de rapport entre individus et les différentes instances oeuvrant au sein de l’Université, grâce à l’utilisation à grande échelle -- nous le souhaitons - des moyens technologiques permettant la communication et l’informatisation à distance que l’on appelle NTIC. Pour réussir ce challenge, la politique choisie par l’Université a été celle dedévelopper, d’abord, un réseau de communication des données couvrant tout le site universitaire et comprenant des connections « LAN » (réseaux locaux individuels) entre toutes ses facultés et

ses importants services ou entités décentralisées (bâtiment administratif, les Cliniques universitaires et l’Ecole de Santé Publique). C’est le réseau en fibre optique en cours de construction, celui qui constituel’épine dorsale (Backbone) de l’informatisation de notre université. Il s’agira, ensuite, de développer des systèmes d’information pour la collecte et la gestion des données de l’ensemble des services fonctionnant à l’Université de Kinshasa. Comme on peut l’imaginer, ce processus d’informatisation témoigne d’une généralisation des NTIC sur le campus. L’individu, premier composant du projet, constitueune ressource indispensable pour conduire avec succès ce processus. Il faut donc l’amener à orienter, perpétuellement et dans le temps et dans l’espace, ses différentes actions vers son champs culturel et à instaurer une organisation efficiente dans les rapports sociaux. Le projet « backbone » a pris en compte ce volet par la mise en place des modules de formation s’étalant sur trois ans pour lesgestionnaires et les utilisateurs. Bref, le projet « Backbone » n’est qu’un point de départ. Il pourra nous conduire où nous voulons bien qu’il nous conduise. Mais la problématique est simple. Etant donné que la modernité est traduite aujourd’hui à travers le monde par l’essor de l’industrialisation, de la science et de la technique, le choix est dès lors facile à arrêter : évoluer en se...
tracking img