Les z.e.p

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1683 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Zone d’Education Prioritaire, chantiers d’innovation.

La fin des années 1970 en France est marquée par la crise économique, entraînant le développement du chômage et de la précarité, qui engendre une dégradation des rapports sociaux et une crise identitaire de la population et notamment des plus démunis. C’est dans ce contexte, plus que difficile, que le gouvernement de gauche, met enplace en 1981[1], et notamment le ministère de l’éducation nationale et son ministre M. Savary, décide de suivre les exemples des Etats-Unis et de la Grande Bretagne en créant des Zones d‘Educations Prioritaires, avec l’idée principale « donné plus à ceux qui ont le moins». L’objectif est de réduire les inégalités sociales de l’éducation, car l’école de J. Ferry ne donne pas les mêmes chances à tousles enfants scolarisés, elle reproduit les inégalités sociales[2], et ne permet l’émancipation ou d’ascension sociale. Le système éducatif n’est pas indépendant de la société « l’école est un microcosme sociale »[3]
C’est donc 20 ans après les Anglos saxons, tandis qu’ils remettaient en cause les questions autour des ZEP, qu’en France, nous étions en plein réajustement politique decelles-ci.
On peut donc s’’intéresser sur les ZEP : A quoi servent-elles ? Comment ont-elles étaient porteuse d’innovation ?
Nous verrons dans une première partie ce que sont vraiment les Z.E.P et comment elles se sont constituées. Puis dans un second temps, nous verrons en quoi elles sont novatrices. Et enfin nous terminerons

I. Les Z.E.P ou le principe de la discriminationpositive.

Les Z.E.P sont nées selon les termes de la circulaire du 1er juillet 1981, de « contribuer à corriger l’inégalité sociale par le renforcement sélectif de l’action éducative dans les zones et les milieux sociaux où le taux d’échec scolaire est le plus élevé » et, pour cela, de « subordonner l’augmentation des moyens à leur rendement escompté en termes de

démocratisation de laformation scolaire », autrement dit du refus de voir se développer à l’intérieur de l’hexagone une école à plusieurs vitesses, leurs but est d’assurer l’égalité et la justice dans le système éducatif français, afin d’offrir aux enfants n’étant pas issu des classes favoriser, un moyen de s’en sortir et réussir scolairement et plus tard professionnellement. Cette mise en place se fera surtout dans lesquartiers dits « difficiles », les anciennes banlieues
rouges, où le taux d’échec scolaire, l’abandon en cours d’étude, la sortie du système scolaire sans qualification, et le taux de chômage est très élevé. Sont étudiés également le niveau de formation de la population dans ces zones, la qualité de l’habitat et l’état des services et équipement collectifs, pour cela elle se faisait parties prenantedes initiatives
Mais cela n’a pas été une chance que pour les enfants des milieux défavorisés, en effet les Z.E.P ont eu également pour effet d’attirer les familles favorisées, et de les inciter à rester dans ces zones nouvellement créées. Exemple, Quand la ZEP des Grésillons à Gennevilliers a été créée en 1982, il y a eu quatre demandes de dérogation d’Asnières pour venir à Gennevilliers. A lavue de la différence d’image de ces deux villes des Hauts-de-Seine, on saisit tout l’effet d’impact positif que ces demandes de dérogation ont pu avoir et qui ont profité à la ZEP des Grésillons pendant des années (et encore en 2004 pour l’école maternelle).
Toutes fois la création des Z.E.P ne faisait pas l’unité ainsi on opposé souvent à M. SAVARY l’argument : « Vous bafouez l’égalitérépublicaine en rompant l’unité de l’Éducation nationale ». Hors la preuve a depuis longtemps été apporté que c’est en créant de l’inégalité que l’on diminuait, certes un peu mais cela est mieux que rien, les inégalités créées depuis longtemps par le service publique.

II. Z.E.P, innovation par le partenariat.
Les partenariats sont pensés dans l’objectif de faire de la réussite scolaire...
tracking img