Lettre 106 liaison dangereuses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (889 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse de la lettre 106, Liaisons dangereuses

Ce passage se situe dans la troisième partie juste après que le comte de Valmont ait réussi à avoir la clé de la chambre de Cécile et qu’il aitmontré son intérêt envers Mme de Tourvel.

Ce passage de quatre pages peut être découpé en quatre parties.

La première se découpe de la ligne 1 à la ligne 8 et se nommera : Flatterie. Mme de Merteuilva flatter les exploits du Vicomte de Valmont.

La deuxième partie implique les lignes 9-16 : Moquerie. La marquise se moquera des malheurs de la présidente

La troisième partie est constituée deslignes 17-70 : Sarcasme. La marquise va être sarcastique envers le comte de Valmont et va aussi se moquer de lui.

La quatrième partie sera formée des lignes 71- 87 : Manipulation. La marquise vanous montrer comment elle s’y prend pour manipuler les gens et comment les gens essaie de la manipuler.

La cinquième partie se découpe des lignes 88-92 : Adieu. Mme de Merteuil fait ses adieux auvicomte.

L’axe de lecture de sera le dénigrement.

Dans la première partie nous pouvons nous aprecevoir que Mme de Merteuil complimente le vicomte «Tandis que déjà fier de vos succès à venir, vousen sollicitiez la récompense, ». « en voyant votre retenue, digne des plus beaux temps de notre chevalerie, » Mais elle le complimente que pour mieux le dénigrer, comme le prouve les quatre derniersmots de ce passage : « Voilà une affaire manquée ! ».

Dans la deuxième partie, la marquise va se moquer ouvertement de lui, riant de lui et de celle qu’il a réussi à séduire. « Que voulez-vous quefasse une pauvre femme qui se rend, et qu’on ne prend pas ? Ma foi, dans ce cas-là, il faut au moins sauver l’honneur. » Elle lui dit clairement que c’est un sot, qu’il dépend d’elle. Qu’il ne vitqu’avec des acquis et ne sait s’adapter a de nouvelles situations. « Aussi, dès que les circonstances ne se prêtent plus à vos formules d’usage, et qu’il vous faut sortir de la route ordinaire, vous...
tracking img