Lettre 48, les liaisons dangeureuses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (492 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lettre 48, Laclos
Le vicomte de Valmont à la présidente de Tourvel
Introduction : Mme de Tourvel a demandée au libertin Valmont de cesser de la harceler et de partir pour Paris ; là il retrouveune ancienne maîtresse, Emilie, avec qui il passe la nuit. Au matin il se sert du corps d’Emilie comme pupitre pour écrire cette lettre à Mme de Tourvel. La lettre tout entière est ici fondée sur unmalentendu volontaire. VV dit la vérité de ce qu’il vit dans l’immédiat, mais ses paroles habiles font croire à MT une toute autre vérité.
I-Mise en situation amoureuse(l 1 à 8)
VV à l’art demanipuler par le langage. Il cherche ici à émouvoir sa correspondante.
A) L’aube d’une nuit d’insomnie (l 1 à 4)
Son objectif apparent est de dire son tourment, tandis que la réalité est celle d’une nuitde plaisir.
B) La soumission à la passion (l 4 à 7)
Cette phrase justifie l’agitation qu’il a décrite en exposant la raison : la passion d’aimer. Il dit l’impuissance de l’être pensant : enapparence le sentiment domine l’esprit, en vérité ses instincts l’emportent.
C) L’inévitable interruption
Cette dernière remarque ne fait alors que compléter la précédente : l’assouvissement du désirinterrompra l’écriture. Plus subtilement, Mt y verra l’angoisse de l’agitation des sentiments.
II-Profession de foi libertine
A) Le désir de faire partager à MT la passion de l’amour
Toute l’audace dulibertin est ici représentée sous couvert de la plus grande chasteté. VV prétend faire apprécier à MT les plaisirs de la chair.

B) Eloge généralisateur (l 10 à 12)
Il ménage la vertu de MT : il neparle que d’« âme », c'est-à-dire d’élévation spirituelle ; aller au-delà ne pourrait que la choquer.

C) Application particulière (l 12 à 16)
VV cherche à troubler la « belle Dévote ». Il joue undouble jeu amoral qui montre tout le cynisme du personnage
III-« La volupté », compagne de l’écriture (l 16 à 21)
VV se plait à s’attarder sur son bonheur présent. Il décrit précisément la montée...
tracking img