Lettre 81

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1231 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les francs sont héritiers des germaniques.

B) L’implantation des germains dans l’empire

Les romains qualifiaient les peuples germaniques de barbares.
Implantation par vagues successives, l’invasion n’est pas brutal

1) L’entrée des germains au contact de l’empire

Les germains étaient en Scandinavie et se sont déplacés progressivement vers l’Allemagne actuelle. Installationinstable, beaucoup de mouvement de population.

Parfois ils attaquent la frontière de l’empire romain (limes) pour faire du butin.
Jusqu’au début 3ème ils font ce type d’attaque et donc Rome ne trouve pas les attaques dangereuses (le territoire n’est pas menacé) et Rome est déjà en guerre contre l’Iran.

Rome dégarnie les frontières pour aller mettre ses soldats en orient. Elle intègre desprisonniers de guerre germains.
Les raides des peuples germaniques sont de plus en plus nombreux et importants.
Une ligue du peuple germanique apparaît : les Francs (auparavant cantonnés à l’Est du Rhin).
Rome va reprendre les choses en mains et battre les francs mais ils vont continuer les raides avec des opérations maritimes.

Milieu 5ème autre menace : Les Huns D’Attila, envahissent nord de laFrance, la Belgique.
Les francs aidés de peuples germaniques vont affronter les Huns.

Rome va réagir aux pressions politiques, sociales.
Les peuples germaniques s’installent peu à peu dans l’Empire grâce à l’aide de Rome qui va créer des nouvelles institutions.

3 formes d’installations :

- Enrôlement individuel des Germains attirés par la solde, la part de butin reçu en cas de victoire.- Les Letes : installer des groupes entiers germaniques avec leur famille, au frontière de la Germanie de l’empire. Etablit à perpétuité et à titre héréditaire sur des terres aménagées pour eux que l’Empire leur donne et qui sont transmissibles. Ils devaient cultiver ces terres. En cas d’attaque ils devaient servir Rome militairement en intégrant l’armée. Les germains se sont alorshabitués à l’agriculture romaine …
Au fur et à mesure ils intègrent des postes de plus en plus élevés. (Chef d’armée).

- Federes : traité passé entre Rome et tout un peuple. Il accorde un territoire aux peuples qui le conclu avec Rome et le peuple devient ainsi fédéré, le peuple s’établit à côté des sujets de l’empire. Les fédérés peuvent administrer le territoire mais doivent rejoindre lesforces armées en cas d’attaque.

Les chefs germains vont se substituer aux autorités en place peu à peu. Des liens se nouent entre Rome et les peuples Germanique.

Plus le temps passe, plus l’Empire Romain s’affaiblit.
En 476 un chef barbare ; Odoacre s’empare de Rome, dépose l’empereur et renvoi à Constantinople l’empire.
Fin de l’empire Romain.

C’est leMoyen Age qui commence : Rencontre de deux populations romaines et germaniques sous l’influence du christianisme. Fusion peu à peu.
La Gaulle se caractérise par sa diversité culturelle, religieuse, sociale. Pourtant l’unité demeure.

Partie I : La Royauté Franque

Deux dynasties qui règneront pendant 500 ans (fin 5ème jusqu’en 987).
Deus familles : les mérovingiens et carolingiens.

Lemot franc apparaît dans les sources romaines au 3ème siècle de notre ère. Ils ne quitteront plus la scène militaire du nord de la Gaule.

Ils sont originaires du sud de la Scandinavie. 3ème siècle --- Belgique.
Il y a les francs Rhénans (rive droit du Rhin) et saliens de l’autre coté du Rhin (c’est eux qui sont en Belgique et nord France)

Les Saliens ont à leur tête des rois et parmi eux leroi Childeric installé à Tournai dans le sud de la Belgique. C’est le premier roi Franc attesté par l’histoire et par l’archéologie.

Chapitre 1 : La Gaule merovingienne

A l’Ouest de la Gaule, on trouve l’Armorique. Elle fut définitivement submergée par les bretons au VIème siècle. C’est une entité politique qui se trouve en marge du royaume Francs.
Au Sud est, les Burgondes, installés...
tracking img