Lettre ttu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5708 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
m o n d e

a r a b e

L E T T R E H E B D O M A D A I R E D ' I N F O R M AT I O N S S T R AT É G I Q U E S

D i r e c t e u r : G u y P e r r i m o n d - R é d a c t e u r e n c h e f : R a s h i d S a e e d Ya g o u b - 3 s e p t e m b r e 2 0 0 9 - n ° 6 1 3

ALGÉRIE : MENACE TERRORISTE PERSISTANTE
Alors que les investissements étrangers en Algérie continuent de progresser, le risqueterroriste mine la stabilité du pays. Sur le plan des investissements, les Sud Coréens sont particulièrement bien placés au travers de Samsung, qui vient d’enlever le marché pour la réhabilitation et l’extension des capacités de la raffinerie de Skikda pour 2 milliards de dollars. Les Chinois confirment leur position dans les chemins de fer avec la réalisation de plusieurs lignes ferroviaires(Saida - Tirate...). Ce dynamisme économique auquel la France participe activement ne doit pas masquer la poursuite des attentats ciblés, et toujours mieux préparés, selon certaines sources, comme celui contre des militaires, le 29 juillet, à Damous (23 morts). Les groupes terroristes opèrent toujours depuis leur zone traditionnelle d’implantation tout en réinvestissant certains territoires, commeSkikda. De nouveaux foyers terroristes, où le GSPC avait pourtant été éliminé, sont également apparus, comme dans la région de Mascara. Si les forces de sécurité restent les cibles privilégiées, les intérêts étrangers ne sont pas à l’abri. Côté officiel algérien, on souligne qu’en deux ans 763 “terroristes” ont été tués, alors que le volume des groupes terroristes sur le terrain oscillaient entre 600et 800 hommes (un chiffre nettement sous-évalué). Le recrutement par l’argent fonctionne à plein régime. Al-Qaïda continue son prosélytisme en Algérie et sa campagne antifrançaise. Dans un message diffusé cet été, Abou Yahia Al-Libi (de son vrai nom Hassen Kaïd, d’origine libyenne, théologien formé en Mauritanie et membre présumé du Groupe de combat islamique libyen — il est considéré comme unsuccesseur possible de Ben Laden) invite la jeunesse algérienne à combattre «les ennemis de Dieu parmi les héritiers de la France et ses esclaves». Le Quai d’Orsay déconseillant vivement tout déplacement par voie routière même avec escorte... Cet intérêt renouvelé d’Al-Qaïda pour l’Algérie souligne, selon nos sources, un renforcement d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Comme l’a montrél’attentat suicide devant l’ambassade de France, le 9 août, à Nouakchott blessant légèrement deux ressortissants français, AQMI entend s’attaquer aux intérêts français à partir d’Alger sur l’ensemble du Maghreb. Outre la France, AQMI a officiellement ciblé les intérêts chinois pour punir Pékin de sa politique contre les Ouïghours (30 000 Chinois vivent en Algérie). Les terroristes pourraient notammentsouffler sur les braises de tensions existantes entre les habitants de certains quartiers et les Chinois (Bab Ezzour...) pour susciter la déstabilisation. ■

Tropisme africain
Israël tente de reprendre pied en Afrique. Avigdor Lieberman, le ministre israélien des Affaires étrangères, va se rendre, dans les prochains jours, en Ethiopie, en Angola, au Nigeria, en Ouganda et au Kenya. Il s’agira de lapremière visite du chef de la diplomatie israélienne depuis des années en Afrique. Il sera accompagné d’une importante délégation de plusieurs dizaines de vendeurs d’armes, de conseillers à la sécurité et de représentants des principales entreprises israéliennes d’armement. «Nous devons être présents dans les pays africains et ne pas les négliger au risque, sinon, de voir des pays comme l’Iran yétendre leur influence», explique Avigdor Lieberman. Dans le passé, des vendeurs d’armes agissant pour leur compte ou pour celui des Américains ont fourni des armes utilisées dans de multiples conflits et coups d’Etat, notamment en Ouganda, au Zanzibar, en Angola, au Liberia, au Sierra Leone, en Côte d’Ivoire, dans les deux Congo ainsi qu’en Guinée Equatoriale. Un des derniers contrats remportés...
tracking img