Lettre xx du rhin v hugo chapitre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2125 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La lettre XX du Rhin (Victor Hugo)

Pour l’intro : Victor Hugo, en proie au Mal du Siècle, éprouvait le désir de voyager
Impressions de Voyages de Alexandre Dumas est 1 des premiers journaux de voyages. Inspiré par Dumas, Hugo rédige Le Rhin, carnet de bord de son excursion en Allemagne
Annonce du plan (« Cet extrait d’un carnet de voyage décrit un pays mythique dans lequel se confondentrêve et réalité »)

Le plan simple du commentaire

I Le journal de voyage

A la narration

-Présence du « je » autobiographique + « je » = symbole romantique
-S’adresse à un correspondant imaginaire (Le Rhin = recueil de lettres)
-Imparfait, temps de la description : peinture d’un paysage, celui du Rhin

Bindications spatio-temporelles

-Beaucoup d’indices spatiaux, le lecteur se représente mieux le décor
-Mais pas situé exactement (Allemagne ou France ? C’est où cette tour ?)
-Peu d’indices temporels, le temps s’arrête pour permettre la description

C indices de subjectivité

-Par définition journal de voyageexprime point de vue de l’auteur + « je »
-Figures de style tjrs subjectives (« montagne » = « masse d’obscurité »)
-Lexique sensoriel : perceptions sont celles de Hugo (« clarté », vapeur »)

II Un pays mythique

A paysage cauchemardesque

-Lexique (« obscurité », « horrible »)
-Allitérations ensifflantes* (« édifice ») et dentales* (« fantastique »)
-Assonances* en « i » (« cri », « bruit », « si »)

B solitude

-Beaucoup de personnifications* (« les roseaux frissonnants »)
-Hugo écrasé, décor immense tout autour (pluriels, lexique, superlatifs)
-Accumulation finale accentue la sensation de solitude du poèteC pays propice à l’imagination

-Allemagne, pays de légende (sonorités germaniques, mythe de la tour)
-Références culturelles et légendaires (« Hatto », « hydres »)
-Nuit et solitude rendent cet instant idéal pour la rêverie

III Rêve et réalité

A voyager en Allemagne, une mode romantique-Allemande de Staël très influente à l’époque : nouvel attrait pour ce pays
-Redécouverte de la culture allemande (Nerval était germanophone)
-Hugo avait une carrière politique, et veut reprendre l’Alsace-Lorraine

B imagination

-Ce journal de voyage s’inspire de faits réels (rédigé lgtps après, à Paris)-Témoignage peu fiable (« Je tenais donc mon rêve, et il restait rêve »)
-Il adapte réalité à ses souvenirs [rêve d’enfant qui se réalise (voir + bas)]

C l’Allemagne de Hugo

-Hugo perçoit Allemagne à travers connaissances culturelles & légendaires
-En 1840, déclare « Si je n’étais Français, je voudrais être Allemand »-Mais bon, Hugo parlait pas allemand, et il connaissait pas tt le pays

Pour la conclusion Dc Le Rhin est 1 journal de voyage ds lequel Hugo dévoile 1 pays mystérieux ancré dans un décor hostile et terrifiant
Réalité est imagée, ou imaginée, voire carrément ignorée (cf la crise du Rhin, qui eut lieu en plein pendant le voyage de Hugo mais à laquelle il fait jamais allusion )A la provocation de Becker, seul répondra Alfred Musset (toujours fidèle à lui-même !) dans Le Chant du Rhin, Réponse à Becker (précisions plus bas)

Lexique utile
allitérations : répétitions un bon nombre de fois d’un même son, quand il s’agit de consonnes. Pour les « sifflantes », il s’agit du « s » et du « f », sons stridents qui inspirent la terreur mais aussi qui...
tracking img