Lettre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1478 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fourmies, le 18 janvier 2011

L’Inspectrice de l’Education Nationale

A

Mesdames et Messieurs les enseignants

S/c Mesdames et Messieurs les Directeurs d’Ecole

Note de service n°14 /2010-2011

Mise en œuvre du P.P.R.E :cohérence des dispositifs

Dans la continuité du travail entrepris dans la mise en cohérence des dispositifs d’aide aux élèves en difficulté, la présente note a pour objectif de donner le cadrage et les outils nécessaires à la mise en œuvre du Programme Personnalisé de Réussite Educative pour répondre aux besoins des élèves qui risquent de ne pas maîtriser le socle commun de connaissances et decompétences.

1. Rappel du bulletin officiel n°31 du 31 août 2006
La loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école du 23 avril 2005 prévoit dans son article 16, « qu’à tout moment de la scolarité obligatoire, lorsqu’il apparaît qu’un élève risque de ne pas maîtriser les connaissances et les compétences indispensables à la fin d’un cycle, le directeur d’école ou le chefd’établissement propose aux parents ou au responsable légal de l’élève de mettre en place un programme personnalisé de réussite éducative. »

2. Le programme personnalisé de réussite éducative
Le P.P.R.E. insiste dans sa dénomination même sur la dimension de programme : il est constitué d’une action spécifique d’aide et, le cas échéant, d’un ensemble d’autres aides coordonnées. Pour en garantirl’efficacité, cette action spécifique ciblée sur un ou quelques objectif(s) précis sera intensive et de courte durée. Un bilan sera mené par l'équipe pédagogique à l'issue de chaque période afin de définir conjointement les suites à donner (poursuite du PPRE, définition d'un nouveau PPRE, organisation d'une Réunion d'Equipe Educative ...).
a) Repérage des élèves
Un diagnostic juste et préciseffectué par des regards croisés est la première condition d'une bonne définition des actions à mettre en œuvre.
Pour faciliter le diagnostic, il est souhaitable d'identifier les problèmes dont peut souffrir un enfant en grande difficulté, notamment les problèmes de santé et de maltraitance, les conflits familiaux, les situations de pauvreté. Les personnels de santé, les psychologues scolaires, lesassistantes sociales doivent donc être associés à ce diagnostic, ainsi que les autres personnels non enseignants.

Une phase d'évaluation et de constat effectués par l'ensemble de l'équipe éducative doit donc être considérée comme indispensable pour établir des diagnostics individuels en évitant les formulations dévalorisantes. Il doit y avoir coordination et participation des intervenants auxexamens des situations individuelles. Les projets conçus pour répondre aux besoins de l'élève doivent être formulés dans les termes du socle commun et des programmes en relation avec des objectifs clairs de la poursuite de la scolarité.

b) Mise en oeuvre d'une pédagogie de la réussite
Pour chacun des élèves repérés, une action personnalisée, ciblée sur un ou quelques objectif(s)précis et coordonnée par l'ensemble de l'équipe éducative doit être mise en place. Elle prend la forme d'un "programme personnalisé de réussite éducative" construit avec l'élève, en partenariat avec ses parents, libellé de manière claire pour tous, et commençant par une remotivation de l’élève, s’appuyant sur une remise en confiance.
Il faut penser le programme pour répondre le mieux possible auxbesoins d’un élève, tout comme le ferait une personne à la fois proche de lui et informée des attentes du système scolaire.
Le programme est construit avec l'élève par l'ensemble de l'équipe pédagogique concernée pour, d'une part, cerner ses qualités, connaissances et compétences, afin de repérer les acquis et les motivations sur lesquels prendre appui, et d'autre part, lui donner l'envie de...
tracking img