Lettres 17eme siècle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2703 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le 17 ème Siècle :

Molière, l'arbre qui cache la forêt parce qu'il est le dramaturge mondial.
Racine, dans la tragédie, pur produit du classicisme qui n'a rien à voir avec les tragédies antiques.
Corneille, c'est surtout un tragique comique ( Honneur et gloire ) + proche de la société baroque.
La Fontaine, modèle parfait du classicisme. ( Plaire et instruire )

17ème : Le statutindividuel à l'intérieur d'une société humaine. L'âge des moralistes ( mœurs des contemporains).

La Rochefoucauld , Pascal, La Bruyère ( moraliste avec de l'humour )

17ème : grand siècle de la morale. Le comportement individuel dans une société avec des conventions sociales. Différent du 18ème siècle, intellectuels : sur les structures de la société, morale politique différent de la morale surl'individu. ( Montesquieu : Les lettres Persanes ). Esprit des lieux => abstraits, contextuel.
Commencé à critiquer ces structures ( masse de population sans pouvoir, haute bourgeoisie achète des charges et se trouve bloquée, ils n'ont aucun pouvoir politique. Les Philosophes des lumières veulent faire changer l'Homme ( Voltaire: société régule l'Homme différent de Rousseau ). Ils vont étudier lesmécanismes.
=> Venir à bout de l'abus de pouvoir et des problèmes qui pèsent sur la société.
Pour que l'Homme soit heureux, il faut une société juste et pas où il y a des soumissions. Évolution nette en 2 siècles.
1789 : Révolution française, haute bourgeoisie a décidé de réagir. ( influence Voltaire, Montesquieu …). Par l'intermédiaire des salons littéraires : aristocrates, nobles, bourgeoiscultivés, intellectuels ( ceux qui ont un métier de réflexion ). Femmes aussi.
Les salons d'Holbach : groupe de pression, écriture des feuilles, noyauter les administrations, de là vont arriver les grands révolutionnaires ( Robespierre : aristocrate .
La philosophie des lumière a provoqué.
17ème siècle, politique chaotique mais pas de bataille politique seulement sur la morale. Réflexion collectiveau 18ème siècle. L'Homme du point de vue individuel au 17ème siècle, mentalité différente entre les 2, 17ème, sort de l'Humanisme.
Au Moyen Age, vie après la mort.
3générations :

L'humanisme triomphant ( Rabelais , Pantagruel ( ses géants sont l'image des Hommes qui peuvent être autre chose qu'une sous merde de l'Univers. ) )
La pléiade : la + sophistiqué de l'Humanisme. Les poètes quicontribuent à enrichir la langue française. Ils ne vont pas contribuer à développer l'humanisme ( aristocratique) ( Louise Labbé : art du beau langage mais l'impact est relativement restreint. )
Humanisme pessimiste : replis des écrivains sur eux même. Guerre de religion => critique de l'être Humain.

Un courant va petit à petit grandir : le Baroque. ( La Grippa Dominé )
Essaie de mettrel'Homme au centre ( Montaigne, maire de Bordeaux, lâche, il refuse de retourner à Bordeaux lorsque la peste arrive à Bordeaux, il s'enfuit. / Rabelais : lucidité humaine. Il était médecin.)
17ème siècle : héritier des guerres de religion (protestant contre chrétien ) ( Jésuite contre Jansénisme )
Volonté d'un confort matériel et confort => Voltaire ,
Pas au 17ème siècle sauf Pascal => Il s'occupe dubonheur des Hommes, 1er réseau d'autobus parisien ( imagine de louer des chariot collectifs )

1/ L'âge Baroque, qui sort du bouillonnement des guerres de religion. ( 1598-1661)

2/ La génération classique ( 1641-1685), la grande période de Louis XIV

3/ La toute fin : l'éveil à l'esprit philosophique (1685-1715)

1) L'âge Baroque :

Fin 16ème, courant Baroque apparaît :
mouvement quiessaie de régler le problème de la mort ( pareil que pour le Classicisme )
le Baroque : fascination ( est attiré par le chaos et en même temps révulsé par celui ci )

Fascination : horrifié par ce qui attire.
Il y répond par une surexploitation de mort et de chaos. ( différent du Classicisme qui en a peur ).
apparaît avec les guerres de religion. Auteur : Aggripa d'Aubigné : Les...
tracking img