Lettres persanes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (680 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Montesquieu est un homme cultivé, qui a beaucoup voyagé en Europe. Cette ouverture d'esprit lui permet de percevoir la société d'un regard différent.
Philosophe des lumières, il prendposition dans divers de ses ouvrages dont «De l'Esprit des lois», un essai, ou les «Lettres Persanes», un roman épistolaire fictif publié anonymement à Amsterdam. Composé de 150 lettres, Montesquieuimagine la correspondance entre des grands seigneurs perses voyageant en France, Rica et Usbek, et leurs amis restés en Perse, à l'époque où Louis XIV gouvernait. Les émetteurs présentent la sociétéapparente de la France, une occasion pour l'auteur de confronter deux modes de pensée, deux mondes opposés grâce au regard de l'étranger, source d'étonnement sur les moeurs, les coutumes et lesinstitutions françaises. Ainsi dans cette 1ère lettre écrite de Paris en 1712 de Rica à Ibben, Montesquieu présente les mœurs parisiennes, qui laissent progressivement place aux critiques de la papauté et dela monarchie absolue de droit divin.

I. Regard du persan dans la lettre

* Lettre persane

indication externe :
- entête : nom du destinataire , expéditeur, lieu de résidence dudestinataire
- fin : lieu et date d'écriture

contenu :
- locuteur : 1ere pers. : "je" - "nous"
- destinataire : 2eme pers. : "tu" - "te"
- p. d'énonciation : correspond aux observations sur la France.
-structure : - introduction : situation , objet de la lettre, raisons de son silence durant 1 mois
- suite : présentation des mœurs.

le nom des personnes, calendrier lunaire, lieu
--> indicesorientaux :
comparaisons :
l.5 ; l.13 : "pas réglé de nos chameaux " ; l.15 : comparaison comique "comme un chrétien" # païens

références aux magiciens, astrologues : renvoient aux merveillesorientales

=> Réalisme, vraisemblance de la lettre.

* Regard étranger

présent depuis un mois, "connaissent pas bien la société, pas encore familiarisé"
regard et source d'étonnement (...
tracking img