Lettres philosophiques sur le commerce de voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1002 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LETTRES PHILOSOPHIQUES : ‘’ sur le commerce ‘’ VOLTAIRE (1734)

Voltaire est un des principaux philosophes du XVIII s. Il dénonce l’intolérance, les superstitions et le fanatisme.
Ce texte est un extrait des Lettres philosophiques.
Son œuvre doit son existence à son exil en Angleterre. C’est une œuvre au destin étrange, commencée en Angleterre et en anglais et de retour en France,il termine son œuvre en français. Il traduit ensuite le tout en français. Durant son exil, il prend conscience des combats à mener en France pour l’homme et sa liberté.
En France, le livre est intitulé ‘’ Lettres Philosophiques ‘’. Elles font scandales et sont immédiatement condamnées par le Parlement de Paris, comme ouvrage scandaleux contraire à la religion, aux bonnes mœurs et au respect dûaux Puissances. Ces lettres ( au nombre de 25 ) montrent que l’Angleterre est un pays de liberté. Mais derrière ce tableau, c’est la France qui est critiquée.
En 1828 sort la 1° édition officielle.
Dans ce texte, il défend le commerce et accuse les aristocrates qui sont oisifs : pour lui, le négociant est plus utile à l’Etat que le noble. Il fait l’éloge des mœurs politiques anglaises etcritique les travers de la politique française .

PLAN :
1. L 1-12 : L’Angleterre et le commerce. Puissance de l’Angleterre, sens de l’organisation, capacité à projeter 3 flottes en même temps.
2. L 13-20 : Anecdote illustrant la puissance du commerce et de l’argent.
3. L 21-25 : Le commerce : activité permise aux nobles en Angleterre
4. L 26- à la fin : Critiquecinglante de la France : opposition entre le marquis et le négociant.

1° paragraphe : L 1-12 :
Nous commencerons à étudier la mise en valeur du négoce puis nous étudierons la critique de la noblesse.
Ce paragraphe est présenté sous forme d’une affirmation qui met en relation 3 termes : ‘’ commerce, liberté, grandeur de l’état ‘’.
Le commerce entraîne la liberté et réciproquement .

Lathèse de Voltaire est que le commerce a enrichi les citoyens et donc à les rendre libres, grâce à cette liberté , le commerce s’est étendu à son tour ; de là la grandeur de l’Etat s’est formée.
Tournure emphatique (‘’c’est le commerce qui‘’) met en valeur le commerce ; donc rôle indispensable du commerce dans un pays.
Disproportion entre la petitesse de l’Angleterre et sa puissance dans lemonde : le commerce explique ce contraste.
Voltaire dresse un historique de l’évolution de l’Angleterre jusqu’à un épisode de 1723.
La phrase de L 5 à 10 oppose l’Angleterre du début à sa richesse au 18° s ( ‘’ assez puissante ‘’ : L 7)
Grâce au commerce, les Anglais peuvent :
• Assurer leur souveraineté sur Gibraltar : conquête d’un endroit stratégique
• Dicter les lois aux plus riches (roid’Espagne) :
• Intervenir pour éviter des guerres entre eux : ce sont les gendarmes du monde
La dernière phrase est très rhétorique par sa longueur (rythme ternaire) qui souligne la mise en valeur des pouvoirs du commerce. Les exemples sont gradués.
1. CONTRASTE : ‘’petite île’’ / ‘’ un peu ‘’ / ‘’ laine grossière ‘’
‘’ grandeur ‘’ / ‘’ forces navales ‘’ / ‘’maître des mers ‘’ / ‘’ puissantes ‘’
2. CHIFFRES : ‘’ 200 vaisseaux ‘’ / ‘’ 3 flottes ….. 3 extrémités du monde ………‘’

2° paragraphe : L13-20 :
Voltaire raconte une anecdote. L’argent permet un renversement de situation .
1. Situation avantageuse des français ( citer le texte) / Situation désastreuse pour le Prince Eugène
2. Importance de l’argent :
• ½ heure ……. 50 millions
•Juxtaposition : ‘’délivra, battit, écrivit ‘’ ( verbes au passé simple) …… rapidité
Tout cela donne de la puissance, de la rapidité.
• ‘’ billet ‘’ : style direct plus vivant

Ton humoristique à la gloire du commerce.
3° paragraphe : L 21-25 :
Comparaison avec le citoyen romain : pour insister sur la grandeur
Les marchands sont fiers de leur activité : cette activité ‘’le commerce’’ est...
tracking img