Lezama lima

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1078 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LEZAMA LIMA n’était pas un animal politique

Il n’est pas nécessaire de plonger dans Paradiso, l’œuvre maîtresse de Lezama Lima, pour chercher et comprendre sa conception de la politique. Un court texte, inaugurant et donnant le titre à son seul recueil de nouvelles, Le jeu des décapitations, écrit dans l’intervalle qui sépare ses vingt ans de ses trente ans, nous renseigne utilement.La structure de ce récit, mais davantage encore, ses idées présentées en de très courtes métaphores, instruisent – et semble-t-il instruisirent – tout lecteur lambda avide de continuer le fleuve torrentiellement baroque de Paradiso de la vision politique de cet auteur.

Ce court récit qu’est Le jeu des décapitations a pour fond la vie de quatre personnages dans la Chine ancestrale :l’Empereur, son épouse, un magicien et un rebelle nommé Le Royal. Ce dernier s’avérera être de sang royal et parviendra à liquider tout ce petit monde pour occuper le trône cinquante ans durant.

L’histoire débute, et rebondit fréquemment, à l’aide d’un objet aux ramifications psychologiques complexes, le miroir (I), permettant à l’auteur de jongler avec nombre de poncifs sur la politique (II), quifont se dégager un penseur Tocquevillien contre-révolutionnaire (III), qui gêna un temps, le pouvoir en place.

I. Le miroir dans l’œuvre, ou comment renvoyer une image détournée

Le miroir, ou comment l’écriture s’étire dans son propre reflet. Tel pourrait être le titre d’une œuvre de ou sur Lezama Lima, tant cet objet aux ramifications psychologiques et symboliques puissantes estutilisé dans Le jeu des décapitations.

Il en est même le centre et en donne le titre : le Magicien, dont l’art « tenait en un grand raffinement de la technique de la prestigiditation », avait un numéro dans lequel, par un jeu de miroirs, il décapitait ses semblables. La réalité était toute autre, il s’agissait d’un animal placé différemment sur la scène et qui, au coup donné sur la nuque,s’éructait en flaques de sang et décapitation. Cet habile renvoir d’une image à une autre, via un ustentile qui mit longtemps à s’affirmer et se reproduire, forme le cœur externe de ce récit, puisqu’il permet au personnage du Magicien d’assurer la trame de l’histoire, et, d’une parenthèse à l’autre, de le clôre.

Mais davantage qu’un simple objet, il est aussi, et surtout, un outil en lui-même,celui du détournement du regard. Utilisé par nombre d’écrivain pour articuler ou structurer leur texte (Hoffmann, Maupassant, Cocteau…), il devint, certaines fois, le cœur du texte lui-même : Lewis Carroll l’utilisa à bon escient.

Ainsi, ne voit-on pas l’objet en tant que tel, mais ce que l’on y projette et qui s’y perpétue. Le Magicien y montre l’épouvantable décapitation humaine, de lamême manière que la littérature, si l’on s’autorise la comparaison, assume-t-elle la fonction d’un miroir de la réalité. De là à continuer ce cheminement et voir, dans la réalité, la politique, et pour Lezama Lima, la politique cubaine, le parallèle n’est pas loin.

Outil de manipulation, instrumentalisation de la réalité, le jeu du miroir, qui pourrait donner son titre à ce recueil, estpeut-être en lui-même le fondement de la réflexion de l’auteur sur la constance politique qu’il connaît et vit au quotidien.

Peut-être aussi parce que le miroir capte une portion invisible de la réalité, et la restitue en pleine lumière : le rôle de l’écrivain est là pour l’attraper en vol et la poser par écrit. Inclure cet outil aux charme vertigineux dans le récit lui-même, c’est rendre hommageà la vertu cardinale du créateur : celle de révéler une vision personnelle, quel qu’en soit le support. Lezama Lima est un écrivain et un poète. C’est donc par ce biais qu’il va procéder pour montrer. De surcroît, il s’amuse, prend des tours et détours pour, même sous la forme courte de la nouvelle, raconter et illustrer par écrit, son fond profond, invisible à l’œil nu, sauf à s’y...
tracking img