Liaison lyon-turin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1928 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Un projet à échelles multiples

1. Un projet européen

1. La liaison Lyon-Turin est-elle la seule liaison transeuropéenne ?
Non, il y en a 30 autres

2. Comment l'Union Européenne intervient-elle dans la politique des transports en Europe ?
- en définissant les axes prioritaires
- en les subventionnant
- en favorisant les transports ferroviaires moins polluants

3. Quel estle montant global des aides européennes aux transports ?
20 milliards d’euros

4. Pourquoi peut-on parler, dans le cas du Lyon-Turin d’un « arc sud-européen »  en construction ?
car il y a une liaison depuis le Portugal et l’Espagne vers la Slovénie et l’Europe centrale, jusqu’en Ukraine.

5. Quel est l’enjeu politique d’un tel « arc sud-européen » ?
- favoriser le développement deséchanges avec les pays de l'Europe centrale et orientale
- relier les régions du sud de l'Europe en passant par la France et l'Italie

2. Un financement difficile pour les Etats ?

Faire une courte synthèse sur l’évolution entre 2002, 2003 et 2005 des positions des gouvernements français et italiens.

En 2002, le coût du projet s’élève à 11 milliards d’€, somme élevée que l’on tente dediminuer en phasant la réalisation. L'Italie trouve inadmissible le retard du projet, repoussé à 2015. En 2005 les négociations aboutissent à un nouvel accord : le financement est partagé en 3 : 5 milliards chacun, pour la France et l'Italie et une contribution de l'Union Européenne.

3. Un projet régional

A l'aide des deux documents, répondre aux questions :

1. La région Rhône-Alpes est-ellela seule région concernée par la liaison Lyon-Turin ?
Non, la région du Piémont est aussi concernée par la liaison Lyon-Turin

2. Comment la région intervient-elle dans ce projet ?
Elle finance le projet

3. Quel est le montant global des aides régionales à ce projet ? Calculer le pourcentage que cela représente par rapport au financement total ?
- 511 millions d’euros
- 4,2 %

4.L’intérêt pour le département de la Savoie

1. La liaison transalpine est-elle un "simple tube" reliant Lyon à Turin ?
Non, elle relie d'autres villes

2. Quels sont les principaux enjeux indiqués ?
- aménager le territoire
- favoriser le développement régional
- placer la Savoie au coeur des nouvelles liaisons européennes

II. Un coût énorme

1. Les contraintes naturelles

Donner un titre àchaque document, présentant la contrainte naturelle
Doc 1
la pente.
Doc 2
les chutes de pierres, les éboulements rocheux.
Doc 3
la pente : les chutes de pierres, les éboulements rocheux.
Doc 4
voies de passage du col de la colombiere fermé car elle est inaccessible
Doc 5
la neige, le gel, le verglas.
Doc 6
la forte nébulosité et le brouillard .

2. Les contraintes naturelles

1.Décrire l'espace central de cette photo.

- une vallée entre 2 montagnes avec une zone industrielle et de nombreuses voies de communication.

2. Quelles sont les voies de communication pour le transport de marchandises ?

- la route, l’autoroute, la voie ferrée.

3. L'autoroute concerne-t-elle seulement la France ?

- non elle mène vers Italie et la Suisse.

4. Pourquoi les voies decommunication sont-elles parallèles ?

- Car la vallée est trop étroite.

5. Légender le croquis d'interprétation

Bleu : Rivière Arve
Rouge : Autoroute A 40
Noir : Voie férré
Jaune : Zone industrielle et Artisanale
Rose : Route nationale

3. Des aménagements coûteux

1. Le document 1 représente environ 3 km. Combien y a-t-il d'ouvrages d'art ?

- Il y en a 6.

2. En quoiconsistent ces aménagements de l'A 51 ?

- Pour protéger l’environnement :destruction de friches industrielles, réengazonnement des carrières, protections phoniques, passages pour les animaux.

3. Le coût est-il plus élevé en montage ? Pourquoi ?

- Oui, 246 MF au km en montagne contre environ 50 MF en plaine, du fait du relief, des contraintes (pente, montagne…) et des nouvelles contraintes...
tracking img