Liaisons dangereuses lettre 10

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2658 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
A la lettre 81, Madame de Merteuil fait son autoportrait pour expliquer au Vicomte de Valmont qui elle est vraiment. Madame de Merteuil tombe le masque et nous donne en quelque sorte la clef nécessaire pour comprendre ses agissements, ses comportements.
Pour échapper à la domination des hommes et ne pas être comme les autres femmes, réduite à suivre des règles dictées par une société d’homme,elle s’est prescrit ses propres principes, fruit des ses observations des comportements d’autrui et des « profondes réflexions » qu’elles lui ont inspirées. (Je cite) «  Mais moi, qu’ai-je de commun avec ses femmes inconsidérées ? Quand m’avez-vous vue m’écarter des règles que je me suis prescrites, et manquer à mes principes ? Je dis mes principes, et je le dis à dessein : car ils ne sont pascomme ceux des autres femmes, donnée au hasard, reçu sans examen et suivis par habitude, ils sont le fruit de mes profondes réflexions ; je les ai créés, et je puis dire que je suis mon ouvrage » (lettre 81) cette phrase illustre bien une madame Merteuil calculatrice, cynique, par ailleurs son argumentation montre sa domination sur les hommes (les êtres ordinaires)

La réception de Monsieur deBelleroche à la petite maison est-elle conforme aux « principes » explicité à la lettre 81 ?

D’âpres son autobiographie, elle a eu recourt à un long travail, à force d’acharnement, que Madame de Merteuil est parvenue a cette « perfection » de « l’art du paraître » afin d’assouvir ses penchants charnels.

I « L’art du paraitre » :

A) la réputation de « prude » :

En ne se laissant pasfacilement séduire, elle acquit la réputation de « difficile ». En effet, aux yeux de tout le monde, elle est le parangon de la femme sage (je cite) « leur zèle aveugle, [...] fut porté au point qu'au moindre propos qu'on se permettait sur moi, tout le parti prude criait au scandale et à l'injure » (lettre 81). Cela permet de mener à bien ses projets libertins : à la lettre 10, cette réputation luipermet d’obtenir ses fins libertines avec Monsieur de Belleroche. En effet, à travers l’antiphrase ironique de l’italique « où vous ne serez pas » illustre le rôle d’une femme « prude » qui en outre, renforcé par l’adjectif « aigreur » « repris-je avec aigreur ». Elle tente de le repousser, de l’éloigner d’elle pour lui montrer que ce n’est pas une femme facile et (surtout le jeter pour mieux lereprendre).

Par ailleurs, elle lui fait croire qui est le seul à qui elle a cédé (un de ses principes) « l’idée flatteuse et que chacun conserve d’avoir été mon seul amant, [..] » (Lettre 81) On relève cela à travers le rythme de cette phrase (je cite) « je suis pressée, continuai-je. Laissez-moi ; à ce soir ». Ce qui souligne son attitude dissimulée d’une femme qui a peur de se faireprendre d’une part et de d’autre part, de se laisser dominer par ses sentiments.

En outre, à travers l’acte (je cite) « je pris la clef de cet heureux séjour, et la lui remettant entre les mains » ; La clef est une synecdoque de la maison qui, en outre, renforcée par l’extension du nom « de cet heureux séjour » qui est une représentation métonymique de sa victoire libertine. Par ailleurs, l’actede lui transmettre entre ses mains renvoi à son principe primordial qui est de garder sa réputation de femme « prude » ; en effet, cette propriété est estimée normal si un homme la dispose pour ses débauches, mais elle semble peu convenable pour une femme et lui donne mauvaise réputation.

Par ailleurs, Madame Merteuil lui dit de manière explicite (je cite) « Je ne l’ai eue que pour vous, luidis-je ; il est juste que vous en soyez maître : c’est au sacrificateur à disposer du temple ». De plus, on note une référence de la religion antique ; en effet, Merteuil identifie leur relation à un amour sacré afin de renforcer l’idée qu’il est le seul à qui elle a cédé. Surtout pour garder les avantages de cette réputation car Monsieur de Belleroche représente de façon métonymique la société...
tracking img