Lien entre le paludisme et la drépanocytose

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
C ) Le lien entre la drépanocytose et le paludisme

-La drépanocytose est une maladie génétique récessive(glossaire) qui entraîne une modification de l’hémoglobine. Cette hémoglobinedéficiente, nommée "S", provoque une modification des globules rouges. Ces derniers prennent la forme d'une faucille, d'où l'autre nom de la drépanocytose: l'anémie falciforme. L'allèle a l'origine de cettemaladie est l'allèle HbS du gène codant pour la chaine β de l'hémoglobine. La maladie se traduit par une déformation caractéristique des globules rouges, accompagnée d'une anémie sévère (diminution dunombre des globules rouges dans le sang). Les gènes de l’hémoglobine qui peuvent causer la maladie sont chez tout le monde au nombre de deux. Un qui vient du père et l’autre de la mère. Pour êtredrépanocytaire, il faut forcément avoir un gène S du père ou de la mère et quelque chose venant de l’autre parent qui permette au gène S de s’exprimer. Les gens qui sont AS ne sont pas malades, maissimplement porteurs du gène déficient. Ils n’ont donc pas les symptômes cliniques de la maladie, contrairement aux drépanocytaires SS.
-Le paludisme est une maladie due a un parasite unicellulaire (lePlasmodium) qui se développe dans le sang et infecte les globules rouges et qui entraîne une destruction des globules rouges, et une cascade thrombotique et immunitaire parfois fatale. C'est par unepiqure de moustique femelle que le parasite peut être introduit dans le sang humain. Le paludisme est l'un des principaux fléaux mondiaux, tuant chaque année entre 1,5 et 2,5 millions de personnes, dontun million d'enfants de moins de 5 ans.
-Le lien entre les deux maladies : Il s’agit de deux maladies touchant sensiblement la même population, celle de l’Afrique sub-saharienne. Le paludisme,maladie parasitaire du globule rouge, a sélectionné la drépanocytose. En effet, les gens qui avaient le paludisme mais n’avaient pas de gène mutant (AA) étaient plus malades et mouraient davantage que...
tracking img