Lien formation emploi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2262 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lien Formation-Emploi De la théorie aux réalités du Marché du travail lorrain
Economie lorraine n° 242-243 (Décembre 2010) Note de Synthèse et Eléments clé Malgré la tertiarisation de l’économie et l’allongement de la durée des études ayant modifié le contenu des métiers et des qualifications nécessaires pour les exercer, quelques spécificités régionales subsistent, en lien avec le passéindustriel : la part des ouvriers et donc des actifs en emploi diplômés d’un CAP ou d’un BEP est plus importante qu’en France. L’intensité du lien entre formation et emploi varie selon les secteurs d’activité et les métiers considérés : Relation plutôt lâche dans le commerce et les industries de process, où le recrutement est large et le personnel peu qualifié. A l’inverse, relation forte dans lesdomaines de la mécanique et du travail des métaux, recrutant sur des profils spécifiques, ou encore dans la santé, avec des parcours et un nombre de formés réglementés.

Une relation formation-emploi distendue n’est pas le signe d’un dysfonctionnement :
Dans les années 70-80 certains représentants de branches professionnelles espéraient que se tisse une relation adéquationniste entre formation etemploi, permettant d’ajuster mécaniquement le nombre et le profil des sortants au marché de l’emploi. Depuis, des travaux de recherche sont venus bousculer cette idée, évoquant même une relation souvent instable voire introuvable car dépendant de nombreux paramètres. La volonté des employeurs de recruter des profils variés, capables de s’adapter aux différentes évolutions des métiers conduit àobserver que l’absence de correspondance formation-emploi est plus souvent la règle que l’exception. Dans ce contexte complexe, des outils spécifiques permettent de croiser des données d’observation permettant l’analyse, notamment : la nomenclature des Familles Professionnelles (FAP), la nomenclature interministérielle des spécialités de formation, l’enquête Emploi et le recensement de la population.Malgré une certaine convergence, des particularités subsistent :
La moitié de l’emploi lorrain, salarié ou non, se concentre dans 5 domaines professionnels : les services aux particuliers et aux collectivités (10,5%), le commerce (10,2%), la fonction publique et les professions juridiques (9,6%), la gestion et l’administration des entreprises (9,3%) et le domaine regroupant la santé et l’actionsociale, culturelle et sportive. Avec le déclin de la sidérurgie, la structure de l’appareil productif lorrain se rapproche progressivement de la structure nationale. Toutefois, en raison du maintien d’une activité sidérurgique, (5,8% des Lorrains travaillent dans le domaine de la mécanique et du travail des métaux, contre 3,9% des Français. A l’inverse, moindre développement des activités deservices à forte valeur ajoutée, notamment dans l’informatique ou la recherche. Ces spécificités influent sur la structure régionale des qualifications : parmi les actifs en emploi, 45% de diplômés (contre 49,8% en moyenne nationale), 12,1% de titulaires d’un diplôme de 2nd ou 3e cycle universitaire (contre 16,3% nationalement). La part des diplômés d’un CAP-BEP concerne le tiers des actifs et est de4,7 points supérieure à la part nationale. La structure productive d’un territoire conditionne pour partie les niveaux de qualification, mais une approche dynamique montre que le niveau de qualification doit augmenter pour répondre à la transformation prévisible ou non des métiers. En ce sens, l’approche adéquationniste de la relation formation-emploi est réductrice car elle se situe souvent dansun univers atemporel où l’adaptation des formations aux métiers est automatique et instantanée.

Evolution des contenus en emploi des métiers.
1

L’évolution technologique a modifié bon nombre de métiers : utilisation de l’informatique, d’où automatisation et individualisation de nombreuses tâches, et transformation radicale des compétences, élévation du niveau de qualification, que ce...
tracking img